Pourquoi Stéphane Sessegnon se fiche du monde

Déjà auteur d’un caprice au moment où il avait décidé de quitter Le Mans, Stéphane Sessegnon est en train de planter Paris Saint-Germain en beauté.

L’international Béninois se plaint donc de manquer de temps de jeu et de faire les frais des choix de son entraîneur avec qui il a d’ailleurs eu des mots. Pourtant, il parait évident qu’Antoine Kombouaré n’a pas du tout écarté son milieu de terrain. Il semble plutôt l’utiliser intelligemment dans la rotation de son effectif dans une période où ses prestations sur le terrain ne justifient pas une place de titulaire indiscutable.

Pour preuve : Même si Sessegnon doit se contenter en moyenne de 57mn passées sur le terrain toutes compétitions confondues et seulement de 41mn en Ligue 1, il est tout de même apparu à 23 reprises avec son club cette saison, ce qui n’est pas si mal pour un joueur « mal aimé » de son entraîneur.

Au moment où le PSG affiche de nouvelles ambitions et que toutes les conditions sont réunies pour patienter tranquillement avant de revenir en forme, Sessegnon a préféré aller au clash en séchant la reprise.

Se mettre en marge d’une équipe qui est en train de vivre une jolie aventure en ce début de saison grâce au jeu qu’elle développe, sa position en championnat, son parcours en Europa League et le calme revenu en tribunes, relève d’un problème d’égo qu’il devrait faire analyser en thérapie.

Un bon prétexte pour réaliser son véritable objectif, c’est-à-dire traverser la Manche, aller gagner de l’argent dans un club moyen en Angleterre. Il aura peut-être l’intention de préparer les Jeux Olympiques de Londres 2012 puisqu’on vient d’apprendre qu’il s’entraînait à présent à l’INSEP avec le coach de Ladji Doucouré.

Il va pouvoir prouver qu’il n’est en réalité qu’un joueur moyen au palmarès quasiment vierge à 26 ans, qu’il n’aura jamais la carrière et la grinta de Ludovic Giuly, ni le talent de Nenê.

Bon vent l’artiste…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *