Wall Street signe une légère baisse, refroidie par la Corée du Nord

12 Août, 2017, 06:20 | Auteur: Eugenie Lecerf
  • Wall Street: neuvième record d'affilée pour le Dow Jones, Nasdaq en hausse

Wall Street a enregistré une légère baisse mercredi, les investisseurs se montrant frileux face aux tensions entre la Corée du Nord et les Etats-Unis: le Dow Jones a perdu 0,17% et le Nasdaq 0,28%. Jeudi, l'indice Dow Jones a abandonné 0,9 %, ou 204,69 points, à 21 844,01. Le Vix, une mesure des attentes des analystes en ce qui trait à la volatilité des actions, a bondi à son plus haut niveau depuis mai après que la Corée du Nord a dévoilé un plan pour le lancement de missiles balistiques en direction d'un important site militaire américain dans le Pacifique. La chute du S&P 500 a été plus forte, à 1,5 %, plus ressentie encore pour le Nasdaq, les valeurs technologiques perdant 2,1 % sur la séance.

L'indice composé S&P/TSX de la Bourse de Toronto a perdu un peu moins de 1% pour clôturer à 15 074, alors que presque tous ses secteurs ont reculé. Après avoir promis mardi le "feu et la colère" au régime de Kim Jong-Un, le président américain Donald Trump s'est montré, d'un simple tweet, plus menaçant encore mercredi, affirmant que l'arsenal nucléaire américain était "plus fort et plus puissant" que jamais.

L'indice S&P 500 a pris environ 9% depuis le début de l'année et le Dow Jones avait enchaîné jusqu'à lundi une série de neuf records d'affilée.

"Malgré la conviction des économistes que l'inflation est prête à accélérer, les prix reculent", a mis en avant Chris Low de FTN Financial dans une note.

Avant cela, ils ont également pris connaissance d'une hausse plus importante que prévu des inscriptions hebdomadaires au chômage.

Sur le front des résultats d'entreprises, le secteur de la distribution était en première ligne jeudi.

Macy's perdait 4,43% à 22,01 dollars, son chiffre d'affaires au deuxième trimestre a baissé de 5,4% par rapport à un an plus tôt, ce que l'entreprise attribue notamment à la réduction de son nombre de magasins.

Cette semaine sera encore marquée par les grands groupes de médias et de divertissement (Walt Disney, 21st Century Fox, News Corp) et des distributeurs (Nordstrom, J.C. Penney, Macy's).

La chaîne de pharmacies et drogueries CVS a perdu 0,70% à 78,57 dollars après avoir fait mieux que prévu au deuxième trimestre, mais ses prévisions ont déçu les investisseurs.

"La raison pour laquelle la Bourse baisse est claire". Son titre avançait toutefois de 2,22% à 28,52 dollars.

Le marché obligataire montait légèrement: le rendement des bons du Trésor américain à 10 ans, qui évolue à l'inverse du prix des obligations, baissait à 2,218% contre 2,248% mercredi soir et celui des bons à 30 ans à 2,801%, contre 2,824%.

Recommande: