Un tournage confondu avec un camp de migrants

12 Août, 2017, 05:12 | Auteur: Christine Vaugrenard
  • Pas-de-Calais: un élu FN confond le tournage du

Antoine Golliot, conseiller municipal Front national de Boulogne-sur-Mer, a signalé lundi 7 août sur Twitter l'installation d'un camp de migrants à l'hoverport de la ville, un ancien terminal destiné aux aéroglisseurs qui permettait de relier la France à l'Angleterre.

Visiblement affolé, il a doublé son tweet d'un appel à la rédaction.

Pourtant, comme le précise le quotidien, un agent de sécurité gardait le campement, et "ça aurait dû lui mettre la puce à l'oreille ". Réalisant sa méprise, Antoine Golliot a effacé son tweet, mais n'a pas pu empêcher "La Voix du Nord" de se moquer gentiment de lui.

Mais en réalité, le paysage décrit par le conseiller régional FN des Hauts-de-France n'est que le décor de la série télévisée P'tit Quinquin, diffusée sur Arte.

"Lol, ravis: certains habitants s'inquiétaient de cela: dommage que cette série ne soit pas mise en avant pr éviter tt quiproquo", s'est justifié Antoine Golliot sur Twitter.

Une défense à laquelle on pourra opposer que la presse locale avait parlé du lieu choisi pour le tournage, lieu par ailleurs situé sur le territoire où il est élu. La première saison, extrêmement drôle, a été applaudie par la critique (jusqu'à faire la couverture des Cahiers du cinéma).

Recommande: