Un chanteur arrêté pour avoir fait un "dab" — Arabie saoudite

12 Août, 2017, 14:49 | Auteur: Valentin Naude

Lors d'un festival de musique à Taïf, dans le sud-ouest de l'Arabie Saoudite, Abdallah Al Shahani, animateur télé et acteur, s'est laissé aller à quelques pas de danse.

Grosse erreur de sa part.

Le cas d'Al Shahani a alimenté un débat houleux sur la toile, les uns relativisant la portée de son geste et n'y prêtant qu'une envie d'imiter les stars occidentales, les autres y voyant un geste de défi envers l'autorité. Je présente mes plus plates excuses au gouvernement. "Veuillez accepter toutes mes excuses".

Pas de prison, heureusement pour lui, mais juste une sorte de rappel de la loi semble-t-il donc.

Le dab est un geste banni en Arabie Saoudite. Une interdiction qui se justifie principalement par son association avec la "culture des abus narcotiques". Mais il faut croire que le message n'est pas arrivé jusqu'en Arabie saoudite.

Recommande: