Un accessoiriste accuse Nintendo d'avoir copié sa manette pour tablettes — Switch

11 Août, 2017, 17:33 | Auteur: Ingrid Allaire
  • Un accessoiriste attaque Nintendo et l'accuse de violation de brevet pour les manettes de la Switch

La Nintendo Switch est actuellement dans le collimateur d'un accessoiriste, Gamevice. Acclamée par son design, et en top des ventes, la console hybride ne fait pas l'unanimité chez certains concurrents qui l'estiment trop proche de leurs modèles... La plainte, disponible sur le site RPX Insight, indique en effet que " le défendant (NDLR: Nintendo) ont enfreint directement et continuent à enfreindre le brevet 119 en faisant, utilisant, vendant, proposant et/ou important aux États-Unis, sans autorité, des produits et des équipements qui intègrent une ou plusieurs demandes du brevet 119".

Et concrètement, à la vue de la tablette de Gamevice, on pourrait tout aussi logiquement se demander si Nintendo n'a pas pioché son inspiration ailleurs que dans les cerveaux des bureaux de Kyoto, ou se demander si Gamevice n'essaie pas de grappiller des dollars tant leur concept est tout aussi déjà-vu. Cependant, des retards et des changements de design et fonctionnalités ont eu raison de son succès potentiel. Un tribunal va éventuellement s'occuper de cette affaire et ainsi affronter Gamevice à Nintendo. Tout d'abord parce que Gamevice n'a probablement pas déposé de brevet dans chaque pays du monde (or un brevet n'est valable que dans le pays où il est acheté) - suffisamment malgré tout pour toucher l'essentiel des pays consommateurs de Switch, ensuite parce qu'un vol de brevet en soi n'est pas si évident à prouver. Dans la foulée, en 2015, Gamevice s'est dit qu'il fallait proposer sa solution aux autres appareils.

Merci de nous avoir signalé l'erreur, nous allons corriger cela rapidement.

Recommande: