Stéphane Travert se veut rassurant — Oeufs contaminés

12 Août, 2017, 18:34 | Auteur: Eugenie Lecerf
  • Où en est-on dans le scandale des œufs contaminés au Fipronil

Le ministre de l'Agriculture, Stéphane Travert, s'est efforcé ce vendredi de rassurer les consommateurs sur l'absence de risques liés au fipronil - un insecticide utilisé contre les poux des poules - tout en révélant que des oeufs contaminés ont été "mis sur le marché " dès avril en France.

"L'avis que rend l'Anses [.] conforte ce que j'avais pu indiquer mercredi, à savoir que le risque pour la santé humaine est très faible au vu des niveaux de fibronil constatés dans les oeufs contaminés mais aussi au vu des habitudes alimentaires françaises", a avancé le ministre. Deux centres d'emballage en France ont reçu "des oeufs de consommation contaminés en provenance des Pays-Bas et de Belgique", a déclaré Stéphane Travert, sur RMC, précisant qu'un premier lot "de 196.000 oeufs en provenance de Belgique " avait été mis sur le marché, entre le 16 avril et le 2 mai, et avait déjà été consommé "sans impact pour la santé ".

Une partie de ces 48 000 œufs frelatés de la marque Leader Price Bio, vendus par boîte de 10, a donc été écoulée. "Tous les produits contenant des oeufs provenant d'élevages contaminés seront retirés pour être évalués", a-t-il indiqué, soulignant que des "enquêtes sont en cours".

"Il faut absolument utiliser cette crise comme une opportunité pour revoir nos outils de politique publique et transformer notre agriculture", a quant à lui estimé l'eurodéputé du parti écologiste EELV Yannick Jadot sur la radio RTL, en déplorant des "insuffisances", au niveau européen. A Foodwatch, on n'en est pas sûr.

Le scandale avait démarré la semaine dernière par le retrait de millions d'œufs des supermarchés allemands et néerlandais.

Recommande: