Santé : la vitamine B3 peut empêcher les fausses couches

12 Août, 2017, 14:41 | Auteur: Christine Vaugrenard
  • La vitamine B3 pourrait réduire les risques de fausses couches

L'étude a été publiée dans le New England Journal of Medicine.

En clair: si cette molécule est, en raisons de mutations génétiques, peu présente dans l'embryon, celui-ci risque de mal se développer.

Les fausses couches et les handicaps à la naissance sont l'angoisse de nombreuses femmes enceintes. Ils se sont aperçus que cette molécule a besoin d'un taux suffisamment élevé de vitamine B3 (présente dans la viande et dans les légumes) pour fonctionner et pour participer au développement des embryons. Chez les souris en tout cas.

Et si le nombre de fausses couches et de malformations à la naissance pouvait être réduit à l'aide d'un simple supplément en vitamine B3? "Une fois l'alimentation changée, les fausses-couches et handicaps de naissance ont été totalement évités". Les scientifiques ont ainsi repéré des mutations génétiques au niveau de la molécule nicotinamide adénine dinucléotide (NAD). Ils ont ensuite mené des tests sur des souris femelles. Une démarche qui, grâce à la prise de gélules, a révélé une amélioration sur le développement des embryons de ces souris porteuses d'une déficience en NAD.

Le ministre de la Santé australien, Greg Hunt, a salué jeudi cette découverte comme "une découverte médicale historique" et "un nouvel espoir pour les femmes", dont un quart ont été confrontées au cours de leur vie à une fausse couche.

Avec ce résultat auquel ils sont parvenus, la prochaine étape envisagée par les chercheurs est de créer un test permettant de repérer les femmes ayant un risque de déficience NAD, afin de leur demander de prendre des suppléments de vitamine B3 pour y remédier.

Recommande: