Pékin appelle Trump au calme sur le dossier nord-coréen

12 Août, 2017, 11:57 | Auteur: Ingrid Allaire
  • Le président américain Donald Trump a maintenu samedi l'option militaire parmi les mesures possibles contre la Corée du Nord. AFP  JIM WATSON

Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Face à une Corée du Nord qui repousse toujours plus les limites de la diplomatie, Donald Trump n'entend rien lâcher. Le président chinois a donc glissé vendredi que son pays et les États-Unis avaient un "intérêt commun dans la dénucléarisation de la péninsule coréenne et dans le maintien de la paix et la stabilité", selon la télévision officielle chinoise. Dans la foulée, il a appelé les parties concernées à la retenue et souhaité maintenir le contact avec les Etats-Unis afin de trouver des solutions appropriées sur ce dossier sensible.

Sur fond d'escalade de tensions entre Washington et Pyongyang, le président chinois a réaffirmé à son homologue américain que la question nucléaire nord-coréenne devait être réglée par le dialogue lors d'une conversation téléphonique aujourd'hui. Mais les deux présidents seraient parvenus à un commun accord, en réitérant "leur engagement mutuel envers une dénucléarisation de la péninsule coréenne", selon un communiqué de la Maison Blanche. "Donald Trump et Xi Jinping ont " une relation extrêmement proche " qui pourra contribuer à " une résolution pacifique du problème de la Corée du Nord", a souligné la Maison-Blanche. Ce texte, voté il y a une semaine, impose de nouvelles sanctions au régime de Pyongyang.

Le président américain a également promis une "grande conférence de presse" lundi, au moment où la tension entre les Etats-Unis et la Corée du Nord est particulièrement élevée.

Recommande: