OL - Mercato : Aulas confirme que le PSG agace les géants européens

12 Août, 2017, 00:25 | Auteur: Hugues Grosjean
  • L1 - LyonPour Aulas, le PSG

D'ailleurs, à l'occasion d'une réunion de l'ECA, l'organisme qui réunit les grands clubs européens et à laquelle le PSG était présente, des discussions plus informelles ont eu lieu. Jean-Michel Aulas, interrogé par L'Équipe jeudi à la sortie de la réunion de l'Association européenne des clubs (ECA) organisée à Madrid, aurait donc, comme d'autres, un souci avec ce Paris Saint-Germain sans "aucune" limite sur ce mercato, pour le citer. En même temps, il s'agit d'un club français et si le PSG fait venir les vingt meilleurs joueurs du monde, tous nos stades seront remplis. Et comme le fair-play financier intervient seulement a posteriori, il n'y a pas grand-chose à faire. "J'ai vu Neymar débarquer à Saint-Tropez avec vingt-trois gardes du corps".

Un front anti-PSG est-il en train de se former comme le pense la presse espagnole? Et de raconter: "J'étais assis entre Agnelli (Juventus de Turin, N.D.L.R) et Bartomeu (FC Barcelone, N.D.L.R.), j'ai senti un peu d'aigreur, un peu d'envie d'en découdre".

Jean-Michel Aulas précise néanmoins qu'il ne s'agit pas de la réaction d'une vieille bourgeoisie, incarnée par les clubs historiques, inquiète face aux nouveaux riches parisiens: "On constate surtout que tout le monde craint une inflation totalement déraisonnable des transferts et des salaires". Si le Real voulait absolument Mbappé, il aurait payé. Ensuite, moins, parce que cela pose un problème de société, de politique. Sur les folles rumeurs du départ de la pépite monégasque, le dirigeant rhodanien estime que Paris " n'a pas besoin de boucler le transfert de Mbappé ". En attendant, si le PSG se construit en effet une équipe de galactiques, il en profite également pour clairement affaiblir l'AS Monaco, ce qui pourrait au final ne pas déplaire à l'Olympique Lyonnais et sa volonté de revenir en Ligue des Champions.

Recommande: