Oeufs contaminés : 3 questions pour comprendre le scandale

09 Août, 2017, 19:05 | Auteur: Christine Vaugrenard
  • Europe: des millions d'œufs retirés des supermarchés

Si le fipronil est interdit dans l'Union européenne sur les animaux destinés à la consommation humaine, comme les poules et leurs oeufs, il est en revanche présent dans de nombreux produits antiparasitaires pour les animaux de compagnie (sprays, pipettes et colliers anti-puces et anti-tiques pour chiens et chats) et dans des produits à usage domestique contre les infestations (anti-termites, anti-fourmis, anti-blattes.). "J'attends des autorités compétentes qu'elles élucident (ce dossier) rapidement et minutieusement".

Le Luxembourg a découvert des œufs contaminés par l'insecticide fipronil, a indiqué mardi le gouvernement.

En début de semaine, on apprenait que treize lots d'œufs contaminés avaient été retrouvés en France. Suite au signalement d'une première anomalie en juin dernier, l'Afsca avait effectué dès le 19 juin une première demande d'information à son homologue des Pays-Bas, réitérée à deux reprises au cours du mois, et n'obtenant finalement qu'une réponse partielle que le 13 juillet. Mais il reste autorisé dans ce cadre en Belgique et aux Pays-Bas, ainsi que dans de nombreux autres pays dans le monde, dont les Etats-Unis. L'Allemagne a été la plus massivement touchée.

Au moins cinq entreprises françaises ont importé des Pays-Bas et de Belgique des oeufs contaminés au fipronil, selon un bilan actualisé mardi soir par le ministère de l'Agriculture. "Aucun œuf issu de cet élevage n'a été mis sur le marché, les résultats des analyses en cours seront connus à la fin de la semaine", précise le ministère.

Le document précise néanmoins que "le 15 juin, il était uniquement question d'une contamination chez un seul opérateur et que rien n'indiquait qu'il y avait en Belgique un problème étendu avec le fipronil". L'enseigne de supermarchés Colruyt a reconnu avoir déjà retiré en juillet des œufs provenant de deux fournisseurs, dont les fermes étaient suspectées par les autorités belges d'être contaminées. Par ailleurs, selon lui, " un danger pour la santé est pratiquement exclu ". L'organisation mondiale de la santé (OMS), elle, classe le produit "modérément toxique" pour l'homme.

D'autres chaînes, comme Liddle, Rewe, Penny mais aussi Migros et Coop en Suisse ont décidé de détruite leurs stocks d'œufs néerlandais.

Les supermarchés néerlandais et allemands ont retiré jeudi de leurs rayons une grande quantité d'œufs contaminés à l'insecticide.

La Commission européenne a déclaré "suivre l'affaire de très près", considérant comme "prioritaires les questions touchant à la santé publique", a affirmé la porte-parole Anna-Kaisa Itkonen à des journalistes jeudi.

Recommande: