Le forum AGOA ouvert ce matin à Lomé

10 Août, 2017, 11:28 | Auteur: Eugenie Lecerf
  • L’AGOA a permis de créer 300.000 emplois directs en Afrique

Le 16e Forum AGOA se tient du 8 au 10 août sur le thème: "Les États-Unis et l'Afrique: Partenariat pour la Prospérité à travers le Commerce", dans la capitale du Togo.

L'African Growth Opportunities Act (AGOA, Loi sur la Croissance et les Opportunités de Développement en Afrique), est une loi américaine votée et promulguée en mai 2000 par le Congrès américain qui permet aux pays de l'Afrique Subsaharienne d'exporter sur le marché américain sans droit de douanes. Lors du lancement des travaux ce mardi, Komi Sélom Klassou, le Premier ministre togolais, a déclaré que les sessions du forum secteur privé et de la Société Civile constituent des cadres de discussions par excellence pour lever les goulots d'étranglement observés dans la mise en œuvre de cet accord de partenariat entre les États-Unis d'Amérique et les pays éligibles de l'Afrique subsaharienne. Cette 1 journée a été consacrée à une rencontre entre le secteur privé et la société civile.

La matinée du mercredi 9 août sera marquée par une cérémonie d'ouverture du Forum ministériel en présence du Chef de l'État togolais, Faure Gnassingbé.

- Sessions de discussions et panels animés par des experts africains et américains, consacrés sur le commerce, l'agriculture, les nouvelles technologies, la logistique, les infrastructures, les ressources financières, l'intégration régionale, les politiques et reformes commerciales.

Les participants visiteront la "Foire Made In Togo " qui se déroule actuellement au CETEF de Lomé.

La 16e édition du "Forum African Growth Opportunity (Agoa) a pour objectif de déterminer les voies et moyens pour que les pays africains éligibles et les États-Unis bénéficient mutuellement des opportunités qu'offre la loi américaine".

"Nous devons surmonter ces défis, afin de rendre les entreprises africaines plus compétitives devant la concurrence internationale où les produits africains destinés à l'exportation n'arrivent pas, pour la plupart du temps, à percer le marché international et plus particulièrement, le marché américain", indique-t-elle.

"L'AGOA a participé au cours de ces dernières années au progrès économiques, offert de nouveaux horizons aux producteurs et commerçants et, à terme contribué à l'amélioration des conditions de vies de millions d'hommes et de femmes de part et d'autres de l'Atlantique", a soutenu le Premier ministre togolais.

Recommande: