La Libye interdit ses eaux aux ONG de secours en mer

11 Août, 2017, 22:22 | Auteur: Valentin Naude
  • Des migrants attendent d'être secourus par le navire Aquarius en Méditerranée à 30 milles nautiques de la côte libyenne le 2 août 2017

La marine libyenne a annoncé jeudi la mise en place d'une "zone de recherche et de secours" au large des côtes libyennes, à laquelle les bateaux étrangers n'auront pas accès, "sauf demande expresse de la part des autorités libyennes".

"Nous souhaitons envoyer un message clair à tous ceux qui portent atteinte à la souveraineté libyenne et manquent de respect aux garde-côtes et à la marine", a déclaré le porte-parole de la marine libyenne, le général Ayoub Kacem. Les ONG montrent souvent du doigt le comportement des gardes-côtes libyens envers les migrants.

"Vous devez respecter notre volonté [et] obtenir l'autorisation de l'Etat libyen même pour les opérations de secours", a-t-il conclu en s'adressant aux ONG.

Les observateurs estiment que plus que les bateaux des ONG humanitaires, la marine italienne vise en premier lieu les bâtiments de guerre italiens qui pénètrent régulièrement dans les eaux territoriales libyennes. Ainsi, tout récemment, elle a demandé l'aide de l'Italie. Les autorités qui ont fait cette annonce sont celle loyales au chef du gouvernement d'union nationale, reconnu par la communauté internationale, mais qui peine à asseoir son autorité en dehors de Tripoli.

Recommande: