La Corée du Nord affirme que Trump est "dépourvu de raison"

13 Août, 2017, 14:18 | Auteur: Valentin Naude
  • La Corée du Nord affirme que Trump est

Mais Washington, Séoul et Tokyo avaient estimé qu'il s'agissait en fait de l'essai d'un missile balistique intercontinental à vocation militaire. Ils voleront pendant exactement 17 minutes et 45 secondes.

"Les missiles Hwasong-12 tirés par les Forces stratégiques nord-coréennes survoleront les préfectures japonaises de Shimane, de Hiroshima et de Koichi".

La Corée du Nord n'a que faire des sommations de Donald Trump.

Le Président américain Donal Trump a promis mardi "le feu et la colère" à Pyongyang s'il menaçait de nouveau son pays. Le président américain - accusé par Pyongyang d'avoir perdu la raison - a une nouvelle fois menacé, vendredi, d'employer la force. Une attaque contre Guam est une attaque contre les États-Unis. Ils s'écraseront alors en mer, à 30 ou 40 kilomètres de Guam, de façon à s'abattre à l'extérieur des eaux territoriales américaines.

Ce petit bout de terre grand comme Ibiza, administré par le pays de l'Oncle Sam, abrite deux bases militaires américaines. Grâce à la base aérienne d'Andersen et à sa base navale, Guam est l'une des plus importantes bases militaires américaines dans le monde. D'après l'annonce faite par Pyongyang, ces localités pourraient se trouver sur la trajectoire de missiles nord-coréens. Cette île reculée de quelque 550 km2 est un avant-poste clé pour les forces américaines sur la route de l'Asie, où vivent 162.000 personnes.

Concernant Guam, le républicain Eddie Calvo occupe depuis 2011 la fonction de gouverneur. Il a toutefois tenu à rassurer la population. Guam devient une colonie américaine. Ils ne peuvent pas participer aux élections américaines et le seul représentant de l'île au Congrès n'a pas le droit de vote sur les propositions de loi. Les plages paradisiaques, complexes hôteliers et magasins duty-free ont attiré plus de 1,5 million de visiteurs en 2016, la plupart japonais ou coréens. En ciblant Guam, le régime de Kim Jong-un pourrait donc faire d'une pierre deux coups en frappant indirectement ses deux ennemis jurés, alliés des Etats-Unis. Si la Corée du Nord menace aujourd'hui l'île de Guam, un autre mal en menace sa biodiversité: le serpent brun agricole. "Kim Jong-un va en revanche tout faire pour obtenir ce qu'il veut: la reconnaissance par les Etats-Unis de la Corée du Nord en tant que puissance nucléaire".

Recommande: