Intel promet une flotte de 100 voitures autonomes cette année

12 Août, 2017, 04:59 | Auteur: Eugenie Lecerf
  • Intel- Voiture autonome

Maintenant qu'Intel a mis la main sur Mobileye pour le montant astronomique de 15 milliards de dollars, le fondeur américain commence à expliquer ce qu'il compte faire de sa nouvelle filiale: construire une flotte de plus de cent véhicules capables de se déplacer sans l'aide d'un conducteur.

Après Uber et Google, la société américaine Intel spécialisée dans la technologie de pointe s'intéresse de très prêt aux voitures autonomes. "Notre objectif est de développer la technologie des voitures sans chauffeur et de la déployer partout", a-t-il ajouté. " Concevoir des véhicules et les tester dans des conditions réelles permet d'obtenir des retours immédiats et d'accélérer la mise en place de technologies et de solutions pour les véhicules hautement et complètement autonomes ", précise Amnon Shashua, futur vice-président d'Intel et P-DG de Mobileye.

Intel, qui n'a pas encore indiqué avec quel constructeur automobile il s'associe pour cette diversification, testera une flotte de voitures différentes s'appuyant sur l'expertise de Mobileye en matière de détection, de cartographie et de pistage à distance.

Les tests des véhicules seront conduits aux USA, mais aussi en Israël et en Europe pour s'adapter aux différentes routes qu'on peut trouver dans le monde.

Intel n'est pas le seul géant de la Silicon Valley sur ce créneau des voitures intelligentes.

Le constructeur allemand de voitures de luxe Daimler et l'équipementier automobile Bosch ont ainsi annoncé en avril un projet commun pour construire des véhicules pleinement autonomes dans un environnement urbain "au début de la prochaine décennie".

Les autorités californiennes ont par ailleurs déjà délivré des permis de tests sur leurs routes à 34 entreprises.

Recommande: