[INFOGRAPHIE] Le Fipronil au cœur de l'enquête sur les œufs contaminés

13 Août, 2017, 16:25 | Auteur: Eugenie Lecerf
  • Scandale des œufs contaminés au Fipronil des analyses effectuées en Allemagne pour quantifier les résidus toxiques

Cette contamination ne concernait au départ pas la France, uniquement trois pays européens. L'antiparasite pourrait présenter, chez les humains, un danger pour les reins, le foie et la thyroïde.

Pour justifier sa position, le ministre s'appuie sur un avis rendu par l'Anses, l'agence de sécurité de l'alimentation, qui confirme selon lui que "le risque pour la santé humaine est très faible au vu des niveaux de fipronil qui sont constatés dans les œufs contaminés, mais aussi au vu des habitudes françaises de consommation alimentaire". Elle a rapidement soupçonné la firme néerlandaise Chickfriend.

Le 20 juillet, les autorités belges ont signalé la présence de fipronil dans des œufs et de la viande de volaille dans différents ateliers de production de leur pays. Pour rappel, le DEGA 16 n'est pas autorisé sur le territoire national.

Cet éleveur de poules pondeuses est en contrat avec un opérateur belge. Si jamais des concentrations plus élevées de fipronil venaient à être détectées dans les œufs, les seuils de consommation sans risque seraient plus bas. Pourtant la France produit suffisamment pour avoir des œufs de qualité dans ses plats préparés. Elle dit avoir agi de la sorte afin de préserver le secret de l'instruction de l'enquête pour fraude qui était en cours depuis le signalement, début juin. Le vendredi 11 août, la ministre de la santé néerlandaise, Edith Schippers, a reconnu que les accusations de son voisin belge étaient fondées. "Vous imaginez, les ovoproduits sont utilisés dans la plus part des produits finis commercialisés, cela coûterait beaucoup trop d'argent si l'on devait retirer ces derniers de la vente".

Des millions d'œufs ont été retirés du commerce en urgence et des analyses ont ensuite été lancées un peu partout dans les entreprises touchées par la contamination. Au même moment, la Belgique procédait à des retraits, à titre préventif dans ses supermarchés.

Les œufs contaminés c'est quoi? Dans les jours suivants, d'autres pays européens ont été concernés: la Suède, la France, l'Autriche, la Suisse, la Pologne, l'Irlande, la Slovénie et l'Italie.

Entre le 11 et le 26 juillet, 13 lots d'œufs contaminés en provenance des Pays-Bas ont été vendus à cinq établissements d'ovoproduits français, situés respectivement dans la Vienne, le Maine-et-Loire, le Nord, le Pas-de-Calais et le Morbihan. D'après le ministère de l'Agriculture, 250.000 œufs contaminés ont été importés depuis le mois d'avril.

Jeudi 10 août, la Roumanie, a découvert une tonne de jaunes d'œufs liquides contaminés, dans un entrepôt à l'ouest du pays. Mais ce scandale s'étend à plusieurs pays du monde entier. La Slovaquie annonçait aussi que 21 lots d'œufs durs et écalés contaminés ont été retrouvés.

Une traçabilité aval systématique sera demandée aux entreprises sur l'ensemble des œufs provenant des élevages contaminés recensés en Belgique et aux Pays-Bas, soit 86 élevages d'après les listes fournies par les autorités de ces deux pays.

L'Anses s'est basée sur une concentration maximale de 1,2 mg/kg de friponil dans l'œuf et en a déduit que pour ne pas être exposé à un risque aigu, un enfant de 1 à 3 ans pesant 12 kg ne devait consommer qu'un seul œuf par jour.

ALIMENTAIRE- Mais où sont donc passés les œufs?

Recommande: