Belgique : des religieux menacés d'expulsion de l'Eglise pour avoir autorisé l'euthanasie

11 Août, 2017, 20:51 | Auteur: Valentin Naude
  • La Belgique a légalisé l'euthanasie en 2002 les Frères de la Charité l'ont autorisé en avril

Le conseil d'administration de la branche belge des Frères de la Charité qui a approuvé le texte sur l'euthanasie comprend, outre trois Frères, des personnalités au profil démocrate-chrétien telles l'ancien président du conseil européen Herman Van Rompuy, l'ancienne sénatrice CD&V Bea Cantillon et Marcia De Wachter, directrice de la Banque nationale.

Des religieux belges appartenant à une congrégation chapeautant 15 hôpitaux psychiatriques en Belgique sont menacés d'exclusion de l'Eglise s'ils permettent l'euthanasie dans ces établissements, a indiqué jeudi un responsable de la congrégation.

Le supérieur général des Frères de la Charité, René Stockman, n'exclut pas une dissolution de l'ordre. Une information confirmée par le Vatican. Le Conseil, constitué en grande partie de laïcs, a donné l'autorisation aux médecins de recourir à l'euthanasie perçus comme un "acte médical". Cette pratique, très encadrée, a fait son chemin dans les esprits, jusqu'à convaincre trois frères belges de la congrégation, a déploré René Stockman, un docteur en santé sociale qui a travaillé dans des établissements psychiatriques belges. "J'ai été obligé de donner l'information au Vatican, qui était déjà au courant", a-t-il précisé. Cela signifie concrètement que la province belge des Frères de la Charité pourrait être exclue de l'ordre et perdre son label catholique.

Pour rappel, la pratique de l'euthanasie est légale en Belgique, d'abord sur les personnes majeures depuis 2002, ensuite sur des "mineurs sans limite d'âge" depuis 2014. René Stockman s'est aussi employé de dissuader les autres membres du conseil de retirer l'accord de l'euthanasie.

Recommande: