Avignon : une jeune femme handicapée "oubliée" dans un train

11 Août, 2017, 14:52 | Auteur: Valentin Naude
  • Société Des TGV en gare du Nord à ParisRomas

Selon France Bleu Isère, elle a dû aller jusque Paris, puis revenir, soit un voyage de 1000km de plus. Soit 1.000 km de plus.

Emmanuelle, 28 ans, partie de Vintimille à la frontière franco-italienne, devait rejoindre son domicile à Grenoble mardi à 16 heures. Elle n'y est parvenue que cinq 5 heures plus tard, après un périple épuisant et stressant.

Elle a pu ensuite remonter dans un train direction Grenoble.

Se déplaçant en fauteuil roulant électrique, elle avait souscrit à l'offre "Accès Plus" de la SNCF, qui permet à toute personne en situation de handicap d'être prise en charge gratuitement pendant le voyage. Sauf qu'à sa correspondance à Avignon pour Grenoble, aucun agent n'est présent pour l'accueillir.

Emmanuelle arrivait de Vintimille (Italie), où des agents de la gare l'avaient bien aidée à monter à bord du train. Elle apprendra que les agents avignonnais l'attendaient. dans le hall de la gare.

Des passagers essaient alors de l'aider, mais en vain. Après trois minutes d'arrêt, les portes se sont refermées et le train est reparti pour...

C'est donc seulement à Paris que cette dernière sera finalement prise en charge à la sortie du train. "Un passager a même failli tirer l'alarme mais s'est retenu (imaginant sans doute avec raison le déploiement du GIGN)" explique-t-elle sur son blog avec quelques notes d'humour. La jeune femme demande aujourd'hui réparation à la SNCF et raconte elle-même son parcours semée d'embûches sur son blog, sorte de journal de bord des galères auxquelles doit faire face une personne en fauteuil roulant. "Arrivé à destination, un agent vient vous chercher à votre place et vous conduit à votre point de rendez-vous en gare ou vous accompagne à bord de votre prochain train en cas de correspondance dans la même gare".

Recommande: