Aldi retire tous les œufs de la vente en Allemagne — Scandale sanitaire

09 Août, 2017, 20:51 | Auteur: Eugenie Lecerf
  • Allemagne: des milliers d'oeufs contaminés par un insecticide et retirés du marchéPlus

L'Agence belge pour la sécurité de la chaine alimentaire (Afsca) explique de son côté avoir réalisé des saisies d'œufs avant qu'ils ne partent en rayon et déployé "des contrôleurs sur le terrain pour vérifier que les mesures menées auprès des exploitants sont appliquées".

Il s'agit d'une mesure " de pure précaution ", a précisé le groupe allemand, qui avait déjà retiré de ses rayons en début de semaine les seuls oeufs en provenance des élevages concernés aux Pays-Bas.

Des centaines de milliers d'œufs néerlandais ont été déclarées impropres à la consommation en raison de la découverte de fipronil, un insecticide toxique pour l'homme.

Qu'est-ce qui a déclenché ce scandale des oeufs contaminés? . Le friponil est dangereux pour dangereux pour les reins, le foie et la thyroïde.

Il est possible que les oeufs aient également été vendus dans d'autres pays européens, dont la France, notamment à travers les chaînes Lidl et Aldi, même si aucune preuve n'a été établie en ce sens.

Cette molécule, couramment utilisée dans les produits vétérinaires contre les puces, les acariens et les tiques, est interdite dans le traitement des animaux destinés à la chaîne alimentaire, tels que les poules.

Le fipronil a été introduit dans des élevages qui avaient fait appel à l'entreprise néerlandaise Chickfriend, afin de traiter leurs volailles contre le pou rouge, un parasite très néfaste.

Lundi soir, la NWVA a mis en garde les consommateurs ayant acheté des œufs avec le code X-EN-40155XX. Elle recommande aux acheteurs de ces œufs "de ne pas les manger et de les jeter". Les néonicotinoïdes, qu'est-ce que c'est? Les éleveurs devront par ailleurs "soumettre à la NWVA un plan pour évacuer le fumier afin de préserver l'environnement". En effet, celle-ci aurait "mélangé la substance illicite à un produit licite pour gonfler son efficacité", selon Erik Hubers de l'organisation agricole et horticole néerlandaise, cité par la radiotélévision publique NOS. L'entreprise restait injoignable mardi, la messagerie téléphonique indiquant une fermeture pour "des raisons professionnelles" selon l'AFP.

Les Pays-Bas sont le deuxième exportateur d'oeufs au monde derrière les Etats-Unis et en vendent environ cinq milliards par an à l'Allemagne.

Recommande: