Une application pour débusquer les tiques — Maladie de Lyme

17 Juillet, 2017, 19:55 | Auteur: Christine Vaugrenard
  • On se pique de l'application contre les tiques On se pique de l'application contre les tiques

Alors que près de 33.000 nouveaux cas de maladie de Lyme, transmise par les tiques porteuses de la bactérie Borrelia, ont été diagnostiqués en 2015, le gouvernement a décidé de prendre le problème à bras le corps en lançant en septembre 2016 un plan national, dont un axe concerne la recherche. Bien entendu toutes ne sont pas infectées (10% des tiques le sont), toutes ne sont pas suceptibles de transmettre la maladie de lyme mais plus la population est élevée, plus le risque est grand.

L'Inra vient de lancer ce lundi 17 juillet une nouvelle application pour signaler la présence de tiques et le contexte des piqûres sur tout le territoire français. Ce sont l'Alsace et la Lorraine qui sont les plus touchées, suivies des régions Champagne-Ardenne, Auvergne, Franche-Comté, Limousin et Rhône-Alpes. Sarah peut désormais ajouter à sa panoplie de randonneuse l'application Signalement tique, disponible à partir d'aujourd'hui sur Android et iOS. Il doit permettre de "délivrer une information de prévention sanitaire sur les piqûres de tiques, leurs conséquences et les moyens de s'en protéger, et de recueillir des données d'exposition aux piqûres de tiques", explique le ministère de la santé.

Celles-ci seront ensuite exploitées par des spécialistes qui espèrent au passage "établir des modèles mathématiques de prévision du risque de croiser des tiques (...), en croisant les données météo et de l'habitat de l'animal", indique au Parisien le coordinateur du programme à l'Inra, Jean-François Cosson. L'application invite également l'utilisateur à joindre une photographie du spécimen, après l'avoir placé au congélateur pendant plusieurs minutes.

Recommande: