Shanshan Feng toujours en tête à l'Omnium des États-Unis

17 Juillet, 2017, 13:22 | Auteur: Hugues Grosjean
  • Shanshan Feng

Feng a remis une carte de 71 (moins-1) et elle montre un pointage cumulatif de moins-9.

La 6e mondiale peut décrocher dimanche à 27 ans son huitième titre LPGA, le 2e en Grand Chelem après le Championnat PGA en 2012.

"Il y a un peu de pression, mais je ne vais pas changer ce que j'ai fait depuis trois jours, je vais rester concentrée sur mon jeu et on verra ce qu'il se passera", a-t-elle expliqué.

Elle devance d'un coup les Sud-Coréennes Amy Yang et Choi Hye-jin, 2e ex aequo (208), tandis qu'une autre Sud-Coréenne Park Sung-hyun occupe la 4e place (210).

Les meilleures joueuses du monde doivent aussi composer avec les conséquences, notamment en matière de sécurité, de la présence d'un prestigieux spectateur, Donald Trump.

Arrivé vendredi sous la pluie en provenance de Paris, le président américain, grand amateur de golf, a suivi pendant quatre heures l'épreuve devant des écrans de télévision dans un pavillon surplombant le trou N.15.

Des spectateurs l'ont applaudi et l'ont pris en photo lorsqu'il est apparu à la fenêtre pour les saluer, et les organisateurs ont dû réclamer le silence pour ne pas perturber les joueuses.

L'association Ultraviolet avait ainsi perturbé le déroulement d'un tournoi, le LPGA Founders Cup, en mars à Phoenix (Arizona), en déployant des banderoles réclamant l'annulation de l'US Open après les propos machistes tenus par M. Trump durant la campagne présidentielle.

L'épreuve se dispute sur le Trump National, un parcours appartenant au président américain Donald Trump.

Les organisateurs s'étaient préparés en amont à l'éventualité de cette visite, alors que des associations de défense des droits de la femme pourraient manifester durant le week-end.

Recommande: