Mort du chef de l'EI: le Kremlin a des informations "contradictoires"

17 Juillet, 2017, 15:48 | Auteur: Valentin Naude
  • Al-Baghdadi théologien modeste devenu leader terroriste après 2 ans de camp américain

"Nous en sommes sûrs à 99%", a-t-il déclaré dans un entretien accordé à Reuters.

Le terroriste numéro un continue à se cacher au sud de Raqqa, en Syrie, estime le chef des services de lutte antiterroriste du Kurdistan irakien, Lahur Talabany.

Abou Bakr Al-Baghdadi n'a plus donné signe de vie depuis un enregistrement audio diffusé en novembre, peu après le lancement de l'offensive sur Mossoul, dans lequel il exhortait ses hommes à lutter jusqu'au martyre.

L'armée russe avait également annoncé le 22 juin avoir "selon une forte probabilité" tué Abou Bakr al-Baghdadi lors d'une frappe aérienne fin mai près de la ville de Raqa (nord) en Syrie, une information qui n'avait été confirmée par aucune autre source. Il a échappé aux services de sécurité. Il prédit que l'éradication du groupe djihadiste prendra encore "trois ou quatre ans".

L'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), organisation proche de l'opposition qui dresse un bilan quotidien du conflit à l'aide d'un réseau d'informateurs, a annoncé la semaine dernière avoir obtenu confirmation de sa mort.

Recommande: