Mercedes aurait truqué un million de ses moteurs diesels — Daimler

13 Juillet, 2017, 19:28 | Auteur: Eugenie Lecerf
  • Belga  AFP

Le quotidien a pu consulter le document d'enquête qui a provoqué le déclenchement de perquisitions dans une dizaine de bureaux de Daimler, à Stuttgart en Allemagne, en mai dernier. Ces voitures sont équipées de moteurs de type OM 642 et OM 651 sur lesquels pourrait avoir été installé un dispositif spécial permettant de réduire les niveaux d'émission dans des conditions de tests. Ces moteurs sont notamment utilisés dans divers modèles de la marque Mercedes, selon le journal.

Le principe serait du même ordre que celui de Volkswagen, dont le trucage de onze millions de voitures a été découvert en septembre 2015: un système de réduction des émissions pollutions ne se met en route qu'au moment des contrôles officiels, et reste éteint quand les voitures sont sur les routes.

Un porte-parole de Daimler s'est refusé à tout commentaire sur l'enquête toujours en cours, sauf à préciser que le groupe coopérait pleinement avec les autorités et ne croyait pas au risque d'une interdiction de vente de ses voitures.

Selon le document consulté par les trois médias, l'enquête vise seulement deux personnes, ayant travaillé dans le développement de logiciels pour la motorisation diesel. Le constructeur fait face outre-Atlantique à une série de plaintes en action collective en liaison avec une prétendue publicité mensongère sur les rejets de gaz polluants de ses véhicules diesel.

FRANCFORT, 13 juillet (Reuters) - Daimler baisse matin jeudi en Bourse, au lendemain d'informations de presse rapportant que le constructeur allemand est accusé d'avoir vendu plus d'un million de voitures avec des émissions polluantes excessives en Europe et aux Etats-Unis. Le géant de l'automobile aurait vendu plus d'un million de voitures avec des émissions polluantes excessives.

Recommande: