Les ventes de PC en berne, HP en tête

14 Juillet, 2017, 15:08 | Auteur: Eugenie Lecerf
  • HP redevient numéro un mondial en dépassant de peu Lenovo en forte difficult

L'industrie du PC en est donc à son 11ème trimestre de baisse consécutive.

Au second trimestre, HP est le premier vendeur de PC au monde et détrône le chinois Lenovo et les américains Dell et Apple.

"Les chiffres du cabinet de recherche tirés des résultats préliminaires montrent que, au second trimestre 2017, HP Inc. a dépassé les 12,6 millions de livraisons d'unités de PC, avec une part de marché en augmentation de 20,8 % par rapport aux 12,2 millions d'unités livrés l'an dernier pendant la même période".

Selon Gartner, le marché des ventes rejoindrait ses niveaux de 2007. La gestion des coûts plus élevés des composants a varié selon le constructeur. Dell complète le podium avec 9,557 millions d'unités expédiées, soit 15,6%, du marché, en augmentions de 1,4% par rapport à l'année dernière. Un déclin qui, d'après Gartner, reflète une stratégie portée sur l'optimisation des marges.

Dans la mesure où les données ne concernent que les PC de bureau, les ordinateurs portables et les ultramobiles haut de gamme (comme la Surface de Microsoft), et pas les Chromebook, ni les iPad, Apple se place en quatrième position du classement.

Pour 2016, Gartner chiffrait à 269,7 millions le nombre total d'unités écoulées, soit un recul de 6,2% comparé à 2015. Et pour expliquer ces mauvais chiffres trimestriels, le cabinet relève une hausse des prix des ordinateurs personnels, elle même due à "des pénuries de certains composants" tels que les mémoires DRAM, les disques durs de type SSD ou les écrans LCD. "Certains ont décidé d'absorber cette hausse sans augmenter le prix final de leurs matériels, alors que d'autres ont imputé ces coûts sur l'utilisateur final ". Sur le marché grand public, la hausse des prix a un impact plus important, car les habitudes d'achat sont plus sensibles aux augmentations de prix. " Ils ont une influence modérée sur le marché des PC ", justifie l'analyste.

"Le marché mondial du PC continue à aller vers une stabilisation (.) Malgré les problèmes récents dus aux pénuries de composants et leurs conséquences sur les prix, nous nous attendons à ce que le besoin de remplacements d'appareils contribue in fine à une croissance du marché".

Recommande: