Les collectivités devront économiser 13 milliards d'euros, annonce Darmanin

17 Juillet, 2017, 22:11 | Auteur: Valentin Naude
  • Le projet de réforme de la taxe d'habitation

Dans le cadre des économies budgétaires, le ministre de l'Action et des Comptes publics Gérald Darmanin a annoncé ce 17 juillet 2017 une coupe de 13 milliards d'euros dans le budget alloué aux collectivités locales d'ici à 2022. L'annonce a été faite ce lundi par Gérald Darmanin, le ministre des Comptes Publics, lors de la Conférence des territoires. C'est 3 milliards d'euros de plus que prévu par le programme de campagne d'Emmanuel Macron.

Édouard Philippe a quant à lui prôné une "réflexion d'ensemble sur la fiscalité locale", en ouverture de la Conférence des territoires. Le tout alors que des élus s'inquiètent de la suppression annoncée de la taxe d'habitation pour 80% des contribuables.

Voilà qui ne devrait pas apaiser l'inquiétude des collectivités territoriales. Le député-maire (Les Républicains) de Troyes juge dans Le Parisien ce lundi: " Je reste fermement contre cette mesure, car la taxe d'habitation, c'est d'abord un lien direct entre la collectivité et ses habitants ".

"Je n'ai aucun doute sur le fait que ce sera dur et que ce sera long", a ajouté le Premier ministre. "On ne peut pas s'essuyer une nouvelle fois les pieds sur les collectivités locales".

La chasse aux économies lancée par l'exécutif fait dire au président de l'AMF, François Baroin: " Sur les trois dernières années, les collectivités ont réalisé 34 % d'économie à l'échelle de toutes les dépenses nationales, alors que 80 % de la dette est de la responsabilité de l'Etat. "Les communes ne représentent que 4,5% donc le gros de l'effort c'est à l'État de le proposer". De son côté, Dominique Bussereau (LR), président de l'Assemblée des départements de France (ADF) regrette que "le président n'a jamais été élu local". "Ceci étant, les propos qu'il a tenus jusqu'à présent montrent qu'il connaît le dossier", admet-il.

Recommande: