La fin du tiers payant généralisé — Santé

10 Juillet, 2017, 14:48 | Auteur: Christine Vaugrenard
  • Tiers payant : la ministre de la Santé pas encore tout à fait favorable à sa généralisation

Nouveau rebondissement dans l'affaire du tiers payant.

Dans un entretien au Quotidien du médecin, la ministre de la Santé a déclaré que son objectif " serait d'éviter l'obligation de tiers payant généralisé.

Le tiers payant a fait couler beaucoup d'encre depuis qu'il a été discuté dans le cadre de la Loi Santé. À l'heure actuelle, seuls les bénéficiaires de la Couverture maladie universelle (CMU) y ont droit. Les conditions indispensables à la réalisation du tiers-payant sont la simplicité de sa mise en œuvre et la garantie de paiement apportée au professionnel, avait souligné MG France, le principal syndicat des médecins généralistes, dans un communiqué publié en janvier 2017. L'opposition résiduelle au tiers-payant est purement idéologique et assise sur des principes d'un autre âge. Or, ces conditions ne sont pas encore remplies, même pour les régimes obligatoires. Au micro de RTL, Mme Buzyn a d'abord commencé par se dire favorable à cette généralisation, expliquant ainsi que "certains Français ont du mal à accéder à un médecin pour des raisons financières". "Je cherche une formule gagnant-gagnant ". Dans cette optique, la ministre de la Santé a chargé l'Inspection générale des Affaires sociales (Igas) de "trouver une solution technique pour que le dispositif du tiers payant ne représente pas de la paperasserie supplémentaire ".

Recommande: