Crise du Golfe : Le Drian rencontre les dirigeants koweïtiens

17 Juillet, 2017, 12:21 | Auteur: Valentin Naude
  • Al Jazeera à Doha au Qatar le 8 juin 2017

Le Drian s'est ensuite rendu à Jeddah, en Arabie saoudite, où il a rencontré des responsables saoudiens.

La plus grave crise entre le Qatar et ses ex-alliés du Golfe ne trouve pas d'issue.

Selon le ministère français des Affaires étrangères, la tournée de M. Le Drian vise à plaider pour un "apaisement rapide" dans cette crise diplomatique sans précédent dans le Golfe. Le 5 juin, l'Arabie saoudite, Bahreïn, les Emirats arabes unis et l'Egypte ont rompu leurs relations diplomatiques avec le Qatar et lui ont imposé des sanctions économiques, en l'accusant de soutenir le "terrorisme" et d'entretenir des relations étroites avec l'Iran chiite, rival régional du royaume saoudien. Le Qatar, qui a le soutien de la Turquie, rejette fermement ces allégations.

Le ministre effectue une tournée de deux jours dans la région pour favoriser une solution après les tensions liées à la décision de l'Arabie saoudite et de ses alliés de rompre leurs relations commerciales et diplomatiques avec le Qatar. M.Le Drian a dit compter sur un renforcement de la coopération entre la France et le Qatar "dans le domaine de la lutte contre le terrorisme et en particulier dans la lutte contre le financement du terrorisme". Il a dénoncé les mesures prises par ses adversaires en les qualifiant de "pratiques de terrorisme politique et intellectuel".

Al-Jubeir a affirmé pouvoir fournir des preuves de la violation de l'Accord de Riyad, datant de 2013, ainsi que de l'Accord supplémentaire de Riyad de 2014, par le Qatar.

Recommande: