Tout près de la vérité — Affaire Grégory

17 Juin, 2017, 23:12 | Auteur: Elisee Beauvilliers
  • Affaire Grégory: Marcel et Jacqueline Jacob déférés au parquet général de Dijon (source proche dossier)

Trente-deux ans après la mort de Grégory Villemin, la justice a prononcé vendredi 16 juin la mise en examen de Jacqueline Jacob.

Qui sont Jacqueline et Marcel Jacob?

Le couple avait été placé en garde à vue mercredi. Les avocats semblaient assez effarés par cette perspective, car Marcel Jacob a continué à tout nier lors de sa garde à vue. Idem pour sa compagne, restée mutique.

- " Non, j'ai pas le souvenir d'avoir parlé de ça ".

Que leur est-il reproché aujourd'hui?

AFP Vue de l'entrée du village de Lépanges-sur-Vologne AFP Christine et Jean-Marie Villemin, les parents du petit Grégory sont assis, le 23 novembre 1984, à la table de leur salle à manger sur laquelle est posée une assiette à l'effigie de leur enfant.

"A l'évidence, Grégory a été enlevé du domicile de ses parents et retenu un certain temps jusqu'à sa mort", a assuré devant la presse le procureur de la République de Dijon (centre-est) Jean-Jacques Bosc. Il a expliqué par ailleurs que "Bernard Laroche aurait participé à l'enlèvement". Je ne peux pas vous dire qui a tué Grégory Villemin, a donc indiqué Jean-Jacques Bosc.

De nouvelles expertises sur une lettre de menaces, manuscrite et anonyme, adressée en 1983 au père de Grégory, ont orienté les soupçons sur Jacqueline Jacob.

- il y a, selon lui, un lien indissociable entre 3 lettres du "corbeau " envoyées en 1983, et le courrier posté le jour du crime, revendiquant le meurtre du petit Grégory. "Nous avons un homme et une femme" - et l'enlèvement de l'enfant. Résumé de l'affaire et de ses derniers rebondissements en 7 actes. "Les époux Jacob ne présentent pas en l'état d'alibi qui soit confirmé ou étayé" a précisé le procureur.

Marcel et Jacqueline Jacob ont été incarcérés provisoirement par "souci d'empêcher une concertation frauduleuse". De nouvelles auditions auront lieu dans les jours qui viennent, a encore ajouté le magistrat. "Nous recherchons quelles sont les personnes qui ont concouru à l'enlèvement de l'enfant", laissant entendre que d'autres personnes pourraient être inquiétées dans ce puzzle familial complexe. Les deux compères sont voisins et se rendent visite régulièrement, "même si au début de l'enquête, Marcel Jacob s'était efforcé de dissimuler cette amitié", avaient rappelé les juges dans un arrêt de 1993. Finalement entendue deux ans plus tard, elle s'était montrée particulièrement réticente à répondre aux questions. Elle n'a par la suite pas été davantage inquiétée malgré la proximité des liens du couple avec Bernard Laroche, l'un des principaux suspects à l'époque.

De 2008 à 2013, plusieurs séries d'expertises ADN vont tenter de faire parler les divers scellés (vêtements de Grégory, cordelettes, enveloppes des lettres des corbeaux.) dans l'espoir de confondre l'assassin du petit Grégory.

Son emploi du temps du mardi 16 octobre 1984, jour de la découverte du corps de lenfant dans les eaux de la Vologne, ainsi que celui de son mari, na jamais pu être reconstitué avec certitude.

Face aux enquêteurs depuis mercredi, Jacqueline Jacob a invoqué son droit au silence. Mais il n'avait encore jamais été inquiété par la justice.

Recommande: