Thomas Pesquet: l'espace, "c'est addictif"

20 Juin, 2017, 16:42 | Auteur: Eugenie Lecerf
  • Emmanuel Macron atterrira en Airbus A400 M avant de visiter plusieurs stands d'entreprises aéronautiques./Phot DR

Présente au Salon de l'aéronautique du Bourget le 19 juin 2017, Valérie Pécresse en a profité pour approcher l'astronaute très convoité Thomas Pesquet. A à peine 40 ans, Emmanuel Macron, son aîné de deux mois, est le plus jeune président de la République française de la Ve République. "Emmanuel Macron m'a dit qu'il avait apprécié que je passe des messages sur l'environnement et un message citoyen pour encourager les gens à voter", a déclaré Thomas Pesquet qui avait pris soin d'établir une procuration pour la présidentielle. "Alors il m'a dit qu'il avait +une idée+". "Interrogé sur la nostalgie qu'il pourrait ressentir à la suite de son départ de la Station spatiale internationale (ISS), Thomas Pesquet confie rêver de temps en temps de repartir sur l'ISS pour retrouver ses "... "La densité osseuse aussi à peu de choses près".

Après deux semaines de réacclimatation à la pression terrestre, le spationaute français a réappris à mouvoir son corps sans trop de difficulté. "Avant de courir un marathon, il va falloir faire quelques séances" d'exercice. "L'espace, c'est addictif, c'est un peu comme une drogue", a-t-il dit. "On a perdu ses superpouvoirs".

Recommande: