Portugal : au moins 43 morts dans un violent feu de forêt

19 Juin, 2017, 08:24 | Auteur: Valentin Naude
  • Un feu de forêt fait 19 morts et plusieurs blessés au Portugal

D'heure en heure le bilan de ne cesse de grimper: le gouvernement a annoncé peu après 11h que désormais 57 personnes avaient perdu la vie à la suite de l'incendie qui sévit dans le centre du Portugal. "L'incendie a atteint une dimension de tragédie humaine jamais connue jusqu'ici", a déclaré le Premier ministre Antonio Costa sur les lieux du drame.

" Mes pensées vont aux victimes au Portugal", a tweeté le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker, ajoutant que le mécanisme européen de protection civile avait été activé à la demande de Lisbonne pour obtenir de l'aide. "La priorité, c'est de sauver des personnes qui pourraient toujours être en danger", a relevé le Premier ministre.

Le pays, confronté à sa pire sécheresse depuis 1945, verra disparaître dans l'année quelque 300.000 hectares dans les incendies qui feront au total au moins 18 morts, dont onze pompiers.

Plusieurs bourgades ont été touchées et un plan d'évacuation a été mis en oeuvre. Ce samedi, un feu de forêt s'est déclaré peu avant 15h (heure locale) dans la localité de Pedrogao Grande (district de Leiria).

La police judiciaire a "réussi à déterminer qu'un orage sec est à l'origine de l'incendie", écartant la piste criminelle après avoir trouvé l'arbre qui a été frappé par la foudre.

"D'après le secrétaire d'Etat, les flammes se sont propagées " avec beaucoup de violence " et " de façon inexplicable ", évoluant alors sur quatre fronts.

Près de 600 pompiers et 190 véhicules étaient toujours mobilisés dans la nuit de samedi à dimanche pour lutter contre cet incendie.

"Il y a des gens qui sont arrivés en disant qu'ils ne voulaient pas mourir dans leurs maisons, qui étaient entourées de flammes", a raconté aux médias l'un d'entre eux, Ricardo Tristao.

Le Portugal a connu une forte canicule samedi, les températures ont dépassé les 40 degrés dans plusieurs régions.

Deux Canadairs espagnols ont été dépêchés sur place dimanche matin pour appuyer les pompiers portugais, et "des renforts français sont sur le point d'arriver", a précisé le secrétaire d'État à l'Intérieur.

Le président portugais Marcelo Rebelo de Sousa s'est rendu sur place pour rendre hommage au travail des pompiers et présenter ses condoléances aux familles des victimes, "partageant leur douleur, au nom de tous les Portugais".

Relativement épargné en 2014 et 2015, le pays avait été durement touché l'an dernier par une vague d'incendies qui avaient dévasté plus de 100.000 hectares sur son territoire continental. Trois autres sont décédées par inhalation de la fumée.

Recommande: