Porsche s'offre une 19e victoire

20 Juin, 2017, 16:09 | Auteur: Hugues Grosjean
  • Les deux Suisses en compétition Neel Jani et Sébastien Buemi

Constatant les problèmes de Porsche, l'équipe Jackie Chan DC Racing appartenant au célèbre acteur hongkongais a confié le volant de son Oreca à Thomas Laurent, son plus jeune mais plus efficace relayeur. Nous venons de remporter les 24 Heures du Mans pour la troisième fois consécutive, c'est tout simplement sensationnel.

Si Toyota a dû s'avouer vaincu au coeur de la nuit, lorsque la n°7 (Sarrazin-Conway-Kobayashi) et la n°9 (Lapierre-Lopez-Kunimoto) ont toutes les deux abandonné en une demi-heure à cause d'un problème conjugué embrayage-boîte de vitesses pour l'une et d'un accrochage pour l'autre, le succès de Porsche tient aussi du miracle. La version la plus effrayante de la gamme Porsche 911, la puissante GT2 RS se dévoile en avant-première à l'occasion du lancement du jeu vidéo Forza M. Lire la suitePorsche 911 Turbo S ExclusivePorsche a dévoilé cette nuit une série spéciale sur base de 911 Turbo S baptisée Turbo S Exclusive Series.

La Porsche #1 de Jani/Loterrer/Tandy impose son rythme dès la 9e heure de course. Alors qu'elle semble en route vers la victoire, elle s'immobilise dans la ligne droite des Hunaudières en fin de matinée à 3h50 de l'arrivée, avant d'abandonner. Vers 10 heures, André Loterrer, qui vise une 4e couronne au Mans, compte même douze tours d'avance! La troisième Toyota toujours en course, la n°8, termine deuxième de la catégorie, mais à la 9e place du général.

En effet, après avoir dominé tout le début de l'épreuve, l'équipe Vaillante-Rebellion a bu le calice jusqu'à la lie. L'ORECA-Gibson Jackie Chan DC N°38 (Tung/Laurent/Jarvis) s'est retrouvée en tête. La suprématie numérique ensuite: 3 voitures contre 2 une supériorité qui aurait du leur assurer un avantage décisif.

Nous venons de vivre très certainement l'une des courses les plus incroyables, toutes éditions confondues, des 24 Heures du Mans. Alpine et Ford n'ont pas su conserver leur titre au Mans dans les catégories LMP2 et GTE Pro. Mais Porsche n'a pas non plus été épargné par le mauvais sort. Deux de ces bolides ont pris les places d'honneur. Représenté par Toyota et Porsche (Audi ayant décidé de se retirer du championnat d'endurance), la tension entre les deux concurrents devrait être à son comble, tant chacune des deux écuries a son mot à dire et ses arguments pour gagner. Pour la première fois, des LMP2 finissent sur le podium.

Recommande: