L'homme identifié et placé en garde à vue — Agression de NKM

18 Juin, 2017, 22:24 | Auteur: Elisee Beauvilliers
  • L'homme en garde à vue qui a agressé NKM est Vincent Debraize, 55 ans, maire de Champignolles dans l'Eure selon

Il fait partie des 33 maires à avoir parrainé la candidature à la présidentielle d'Henri Guaino, l'ex-"plume" de Nicolas Sarkozy qui affrontait NKM aux législatives dans cette 2e circonscription de la capitale.

Confronté ce samedi à Nathalie Kosciusko-Morizet, qu'il avait interpellé sur un marché parisien jeudi, Vincent Debraize a "nié les faits" selon l'avocat de l'ancienne ministre de l'Écologie.

Son agresseur a quant à lui pris la fuite dans une bouche de métro tandis qu'un témoin s'était lancé à sa poursuite mais ce dernier était parvenu à lui échapper. L'intéressé, Vincent Debraize, maire d'un petit village de l'Eure, s'était rendu de lui-même au commissariat samedi matin, à la convocation des policiers chargés de l'enquête. " Le site croit savoir que l'homme était à la tête d'une précédente entreprise, liquidée en 2016". Il avait été placé en garde à vue "pour des faits de violences volontaires sur personne chargée d'une mission de service public".

Selon le quotidien régional Paris Normandie, Vincent Debraize avait adressé une pétition à Bernard Cazeneuve, alors ministre de l'Intérieur, pour dénoncer l'insécurité dans sa commune, après un cambriolage.

L'adjoint de Vincent Debraize affirme avoir reconnu "son" maire sur les images de l'altercation diffusée dans les médias.

En ballotage défavorable face au candidat de la République en marche, Gilles Le Gendre, NKM distribuait des tracts sur le marché de la place Maubert dans le Ve arrondissement lorsqu'un homme d'une cinquantaine d'années les lui a pris pour les lui envoyer au visage, la traitant de "bobo de merde".

De son côté, après être restée 24h hospitalisée, Nathalie Kosciusko-Morizet est sortie de l'hôpital vendredi midi, accompagnée de sa directrice de campagne et de sa fille. Au premier tour, NKM avait essuyé un camouflet en ne réunissant que 18,5 % des suffrages.

Recommande: