Le Parlement va discuter de l'installation d'une base militaire au Qatar — Turquie

20 Juin, 2017, 03:02 | Auteur: Eugenie Lecerf
  • Vue sur Doha au Qatar le 5 juin 2017

Ces pays, qui reprochent aussi au Qatar son rapprochement avec Téhéran, grand rival régional de Ryad, ont imposé de sévères restrictions aériennes, maritimes et terrestres au petit émirat gazier.

En 2012, les Emirats ont durci les peines de prison sanctionnant la cybercriminalité.

Ces décisions de la Mauritanie et des deux protagonistes qui se disputent le pouvoir en Libye, sont intervenues quelques heures seulement après l'annonce, lundi par L'Arabie saoudite, suivie notamment par les Emirats Arabes Unis, Bahrein et l'Egypte, de rompre avec le Qatar.

Dans l'optique de "promouvoir et de préserver la paix et la sécurité dans le monde en général, et dans la région du Golfe en particulier", le Gabon s'est vu obligé de se joindre au concert de rupture de relations diplomatiques qui bat son plein dans le golfe, afin de prendre ses distances avec cette puissance gazière.

Ensuite, c'est le gouvernement sénégalais, solidaire de l'Arabie saoudite, qui a rappelé son ambassadeur au Qatar. En d'autres termes, c'est Trump qui aurait provoqué ou plutôt instruit les cinq pays arabes à isoler le Qatar, accusé de "soutenir le terrorisme".

Cheikh Mohammed ben Abderrahman Al-Thani a ajouté que son pays "respectait" ses engagements internationaux et, à ce titre, ne couperait pas ses livraisons de gaz aux Emirats arabes unis, l'un des trois pays du Golfe à avoir rompu les liens avec le Qatar.

Il s'agit de la pire crise diplomatique dans le golfe Persique depuis qu'une coalition américaine a attaqué l'Irak en 1991. "Personne n'a le droit d'intervenir dans notre politique étrangère", a-t-il soutenu. Le gouvernement du Caire a "décidé de mettre fin à ses relations diplomatiques avec l'Etat du Qatar qui insiste à adopter un comportement hostile vis-à-vis de l'Égypte", a indiqué le ministère des Affaires étrangères égyptien.

La Turquie dispose d'une base militaire au Qatar, sa première implantation au Moyen-Orient, dans le cadre d'un accord signé en 2014.

Le ministre a exclu que la crise prenne une dimension militaire.

Recommande: