Le gouvernement pourrait assouplir la réglementation — Pesticides

26 Juin, 2017, 11:43 | Auteur: Elisee Beauvilliers
  • Les pesticides tueurs d'abeilles réautorisés?

Pourtant, selon Stéphane Travert, il s'agit donc bien d'un retour sur l'interdiction des pesticides néonicotinoïdes. Une position immédiatement contestée par son collègue de l'Environnement Nicolas Hulot.

Quelques minutes après la sortie du ministre de l'Agriculture, Nicolas Hulot ferme à nouveau la porte à toute remise en cause de l'interdiction des néonicotinoïdes. "On a un socle d'acquis sur ces sujets-là, et pour l'instant l'idée n'est pas de reculer (.) Je veux en être le garant", a-t-il déclaré à RMC.

Sur les pesticides tueurs d'abeilles en revanche, il a affirmé vouloir revenir sur la loi "qui n'est pas en conformité avec le droit européen".

Vers une ré-autorisation des pesticides tueurs d'abeilles? Des dérogations peuvent être accordées jusqu'en juillet 2020 pour l'utilisation d'un certain nombre de néonicotinoïdes. Aujourd'hui, certains produits sont utilisés, estimés dangereux et peu à peu retirés du marché.

"Je suis un homme de compromis". Vu le poids de Nicolas Hulot dans l'opinion, il n'est pas sûr qu'Emmanuel Macron et Matignon s'opposent déjà à lui. "Je suis totalement ouvert sur ces discussions", a répété le député de la Manche, pour qui engager un bras de fer politique avec l'un des poids lourds du gouvernement est un pari risqué. Elle réaffirme son "soutien et sa confiance en Nicolas Hulot pour empêcher toute régression". Selon ce même texte, l'Etat pense qu'il y a également "surtransposition" dans le cas des épandages aériens de pesticides, également interdits d'usage sauf en cas d'urgence.

Recommande: