La remarque sexiste d'un élu français battu par une femme

20 Juin, 2017, 15:25 | Auteur: Valentin Naude
  • La grosse remarque sexiste du député UDI battu François Rochebloine envers sa successeure Valéria Faure-Muntian

François Rochebloine n'avait ce mardi 20 pas réagi à la polémique sur son site officiel, ni sur ses comptes Twitter ou Facebook. Et tout cela, grâce à son épouse, qui l'a "bien accompagné". Après cette énorme remarque misogyne (sans parler de toutes celles du 45 président des Etats-Unis, Donald Trump, pendant la campagne américaine, pour ne citer qu'elles), on peut désormais s'attendre à tout niveau sexisme ordinaire.

Ils sont 221 députés sortants à avoir été battus, au premier ou au second tour des législatives, les 11 et 18 juin.

"Le problème, c'est sa compétence [Valéria Faure-Muntian, ndlr.]", commence-t-il. Le député sortant UDI de la 3e circonscription de la Loire a été battu dimanche par son adversaire LREM Valéria Faure-Muntian, qui fait son entrée en politique en même temps qu'à l'Assemblée nationale. J'ai eu l'occasion de débattre à quatre reprises avec elle, ce n'est pas la compétence qui a gagné, désolé de le dire comme ça, même si elle a l'air très agréable.

François Rochebloine a poursuivi: "J'étais disponible 24 heures sur 24, sept jours sur sept et 365 jours par an, au détriment de ma vie familiale". À tel point que sur France Bleu Saint-Etienne Loire, cet ancien soutien de Nicolas Sarkozy se demande comment sa remplaçante aura le temps "de faire sa lessive et d'emmener ses enfants à l'école". Qu'une "personne normale" ne puisse pas espérer avoir une carrière en politique, (ou une carrière tout court) et soit obligée de rester à la maison?

Recommande: