La Bourse de Paris poursuit sa course dans le vert (+0,46%)

20 Juin, 2017, 11:36 | Auteur: Eugenie Lecerf

Les principales Bourses européennes sont reparties de l'avant lundi après une phase de consolidation, débutant la semaine par une franche hausse avec des progressions marquées pour les indices des ressources de base et des banques. A 9h26, l'indice CAC 40 prenait 24,32 points à 5.335,04 points.

Les investisseurs ont salué en outre la large majorité obtenue par le mouvement d'Emmanuel Macron à l'issue des élections législatives en France, qu'ils considèrent comme un gage de stabilité politique pour la deuxième économie de la zone euro.

"Nous pensons que les réformes de Macron vont transformer la France comme les réformes de (Margaret) Thatcher ont guéri il y a 35 ans l'homme malade de l'Europe d'alors, le Royaume-Uni", estime Holger Schmieding, économiste de Berenberg. Une incertitude qui pourrait peser sur les négociations du Brexit qui démarrent officiellement ce lundi à Bruxelles, les Européens craignant que la fragilité du gouvernement de Theresa May ne complique ces tractations historiques. - Europcar en hausse - Hormis ce rendez-vous, l'agenda du jour sera très peu fourni, seul le Japon publiant des données. Le pays a enregistré en mai un déficit commercial inattendu, malgré de vigoureuses exportations qui n'ont pas suffi à compenser le renchérissement des importations. L'avionneur a annoncé envisager le lancement d'une version améliorée de son A380 avec des performances aérodynamiques améliorées et une optimisation de la cabine. ArcelorMittal montait (+2,04% à 18,23 euros) après l'annonce par le consortium emmené par le géant de l'acier d'un accord final de Rome sur son offre de reprise du sidérurgiste italien en difficulté Ilva.

Groupe Eurontunnel perdait 4,32% à 9,84 euros pénalisé par un abaissement de sa recommandation à " sous pondérer " par Barclays.

Le secteur bancaire (+1,1%) a profité pour sa part de plusieurs notes positives sur Credit Suisse (+3,4%), Deutsche Bank étant notamment passé à "acheter" sur la valeur. Engie était également en hausse (+1,11% à 14,17 euros) après l'annonce de l'acquisition de 40% de Tabreed (distribution de froid) pour environ 700 millions d'euros. Par ailleurs, l'autorité de régulation des télécoms a autorisé les opérateurs à utiliser une nouvelle bande de fréquences, la 2,1 GigaHertz (GHz).

Le laboratoire pharmaceutique Ipsen a annoncé vendredi soir que la FDA américaine a approuvé l'autorisation de mise sur le marché de son Dysport pour le traitement de la spasticité des membres inférieurs chez l'adulte. Groupe Flo était aidé (+3,57% à 0,29 euro) par l'annonce de sa prise de contrôle par le Groupe Bertrand (Quick, Burger King), qui détient près de 70% du capital et doit encore accroître son emprise via une augmentation de capital.

Recommande: