Jean-Marie Le Pen se voit refuser l'accès au siège du FN

20 Juin, 2017, 18:49 | Auteur: Elisee Beauvilliers
  • Je vote pour un peu de changement

Selon lui, le bureau actuel, responsable de son éviction et de "l'échec" aux élections législatives, doit démissionner. Jean-Marie Le Pen, président d'honneur du Front National, s'est présenté ce matin devant le siège à Nanterre pour assister au bureau politique au lendemain des élections législatives.

La grille du "Carré", le siège du parti d'extrême droite, était bloquée par une chaîne pour empêcher l'accès au cofondateur du Front national en 1972, a constaté une journaliste de l'AFP. Les dirigeants du parti avaient prévenu ces derniers jours Jean-Marie Le Pen qu'ils ne le laisseraient pas rentrer alors même qu'il en a légalement le droit. On le sait, dans la famille frontiste la plus connue de France, le père, Jean-Marie Le Pen, et la fille, Marine Le Pen se vouent une guerre faite de déclarations publiques. Le FN a fait appel de la décision de justice de l'automne dernier rétablissant M. Le Pen comme président d'honneur.

"Je vous demande de prendre acte du fait que les entrées du local où doit se tenir le bureau politique du Front national sont condamnées par des chaînes", a déclaré Jean-Marie Le Pen, 89 ans.

"Selon lui, l'une des causes de la " défaite aux élections " est " l'exclusion du président ", dit-il parlant de lui-même. Marine Le Pen a décidé d'y convier les huit députés FN élus dimanche, ainsi que Jérôme Rivière, son conseiller Défense, battu dans la 6e circonscription du Var. Le BP rassemble une quarantaine de membres. Si je n'avais pas prêté 9 millions d'euros au parti, il n'aurait pas pu se présenter aux élections.

"Le FN brave les statuts", a-t-il dénoncé, déplorant ce "cadeau" pour "le jour de son anniversaire".

Un résultat en deçà des espérances affichées par le parti de constituer au moins un groupe de 15 députés.

Recommande: