Heures du Mans: scénario terrible pour Jani

19 Juin, 2017, 11:40 | Auteur: Hugues Grosjean
  • Hugues De Chaunac président d'Oreca est également consultant pour Toyota dans la catégorie LM P1

Leader depuis une dizaine d'heures, la Porsche 919 Hybrid N.1 a abandonné à 11h41 (09h41 GMT), laissant la tête à une voiture inscrite dans la catégorie inférieure des LMP2.

24-Heures du Mans-2017- L'ALPINE-A-470- La N°35 en embuscade-Photo-Thierry-COULIBALY.

Après TOYOTA frappé de plein fouet cette nuit et contraint d'abandonner avec ses deux voitures de tête, perdant ainsi la victoire tant désirèe aux '24 Heures du Mans', abandonnant on l'imaginait alors et ce bien avant la mi-course, le commandement à son grand rival, la firme Porsche, ce dimanche matin peu après la 19ème de course, à 11heures 10, la Porsche N°1 qui caracolait depuis 1heure du matin en tête, s'est soudainement arrêtée dans la ligne droite des Hunaudières!

L'A470 de Negrao-Ragues-Panciatici complète finalement le top cinq du classement général derrière la seconde Oreca 07 du Jackie Chan DC Racing confiée à Gommendy-Cheng-Brundle. Owen-De Sadeleer-Albuquerque (USA-SUI-POR/Ligier-Gibson LMP2) à 4 tours 7.

La Toyota n°8 de Buemi-Davidson-Nakajima est la seule autre LMP1 à l'arrivée. Le constructeur japonais aura beau avoir dominé tout le début de course, il termine seulement à la neuvième place, avec la TS050 Hybrid numéro 8. La Vantage a tenté de dépasser la C7R à Mulsanne, mais le pilote Corvette a repris l'avantage en sortie de virage au prix l'un léger contact. La catégorie GTE Pro nous a aussi réservé un beau spectacle.

A noter la victoire de notre compatriote Dries Vanthoor (Ferrari 488) en classe LMGT AM.

Découvrez l'analyse de la 85e édition des 24 Heures du Mans réalisée par nos envoyés spéciaux dans le n°2119 d'AUTOhebdo, disponible dès lundi soir à partir de 22h en version numérique sur toutes les plates-formes, et dès mercredi en kiosques.

Recommande: