Claude Guéant. Sa maison et son appartement confisqués par la justice

20 Juin, 2017, 10:27 | Auteur: Valentin Naude
  • Claude Guéant

C'est une nouvelle étape dans l'affaire des soupçons de financement par la Libye pour la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy de 2007. C'est précisément ce logement qui vient de faire l'objet d'une ordonnance de confiscation au même titre que la résidence secondaire de l'ex ministre de Nicolas Sarkozy située dans le Maine-et-Loire.

"Il avait été mis en examen en 2015 pour " blanchiment de fraude fiscale en bande organisée " et " usage de faux ".

Claude Guéant peut utiliser son appartement parisien et sa résidence secondaire de Durtal mais il lui est donc interdit de les vendre.

L'avocat de l'ancien ministre, Philippe Bouchez El Ghozi, a indiqué au Parisien son "étonnement" que "de telles mesures conservatoires soient prises plusieurs années après le début de l'instruction et alors que rien de nouveau ne justifie celles-ci", y voyant le signe que "le dossier patine complètement". Selon Le Parisien, les biens immobiliers de l'ancien ministre de l'Intérieur viennent d'être confisqués. "Certains pourraient légitimement considérer que ces mesures constituent, en réalité, une forme désespérée de pression et de sanction en dehors de tout jugement dans un dossier qui patine complètement', a-t-il également dénoncé". Il s'agissait du fruit de la vente de deux tableaux, s'était défendu Claude Guéant, sans convaincre les magistrats.

Comme le rappelle Le Parisien, les enquêteurs soupçonnent, eux, un montage financier pour faciliter l'achat d'un appartement de 90m2 dans le 16e arrondissement, pour la somme de 717 500 euros. Le quotidien explique que cette résidence a été perquisitionnée une semaine avant la prise de l'ordonnance par les policiers de l'Office anti-corruption.

Recommande: