Au Portugal, un violent incendie fait plusieurs dizaines de morts

19 Juin, 2017, 05:37 | Auteur: Valentin Naude

Mais les autorités n'excluaient pas de trouver encore d'autres victimes dans des villages cernés par des murs de flammes.

Selon le premier ministre, ce sont les orages secs qui sont à l'origine du sinistre. "Nous avons trouvé l'arbre frappé par la foudre".

"Il est difficile de dire s'ils fuyaient les flammes ou ont été surpris par le feu", a déclaré le secrétaire d'État aux Affaires intérieures, Jorge Gomes.

Plusieurs villages ont été touchés et un plan d'évacuation a été mis en oeuvre pour certains d'entre eux.

Quatre avions bombardiers d'eau Canadair espagnols sont arrivés sur place dimanche matin pour appuyer les pompiers portugais. La France a acheminé dans l'après-midi trois avions spécialisés dans l'extinction de feux.

En fin de matinée, le président français Emmanuel Macron a envoyé sur Twitter un message de sympathie envers les victimes de ce drame.

" Mes pensées vont aux victimes au Portugal ", a tweeté le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker, ajoutant que le mécanisme européen de protection civile avait été activé à la demande de Lisbonne pour obtenir de l'aide.

Au Vatican, à l'issue de l'Angélus, le pape François a exprimé sa "proximité au cher peuple portugais". Le pays a connu, hier, une forte canicule avec des températures dépassant les 40 degrés.

Près de 800 pompiers et quelque 250 véhicules sont toujours mobilisés. D'autres sont décédées par inhalation de fumée.

Au moins 61 morts et une soixantaine de blessés, des familles piégées par les flammes dans leur voiture, des routes coupées, des maisons évacuées: le Portugal était sous le choc dimanche après le gigantesque incendie de forêt qui avait éclaté la veille dans le centre du pays.

Ils avaient dévasté plus de 100.000 hectares sur son territoire continental.

Les pompiers luttent contre les flammes près de Bouca. Une cinquantaine de blessés, dont huit pompiers, est également à déplorer. Il y a dix ans, la Grèce avait été le théâtre de feux de forêt qui ont fait 84 morts et brûlé 1 500 kilomètres carrés de terres agricoles et forestières. La chaîne montagneuse de Caramulo (centre), surnommée le "poumon du Portugal" pour ses forêts de pins et d'eucalyptus, est particulièrement touchée.

Jusqu'à l'aube, une dizaine de pompiers et leurs deux camions étaient postés auprès d'un petit étang pour protéger le hameau de Bouça dans le district de Coimbra, pour éviter que les flammes se propagent.

Recommande: