" "Al-Azhar condamne l'attaque " terroriste " près d'une mosquée à Londres

20 Juin, 2017, 11:42 | Auteur: Eugenie Lecerf
  • La police a été appelée juste après 00 H20 après le signalement qu'un véhicule est entré en collision avec des piétons

Plusieurs personnes ont été blessées lundi dans le nord de Londres lundi après qu'une camionnette a foncé sur des fidèles quittant une mosquée, ont rapporté des témoins, dans le cadre de ce la police britannique a qualifié "d'incident majeur".

En pleine période de ramadan, de nombreux musulmans s'étaient rendus à la mosquée dimanche soir pour souligner la rupture du jeûne à la tombée de la nuit. ", ont raconté les témoins".

"Il s'est engagé dans une allée et il a roulé sur des gens. Il en a traîné certains sur plusieurs mètres", a précisé Abdiqadir Warra à l'AFP. May est ensuite allée à la mosquée de Finsbury Park et l'un de ses ministres, Sajid Javid, a été filmé en train de réconforter une habitante du quartier qui expliquait qu'elle avait " peur " pour la sécurité de sa famille. D'après un témoin interrogé par la BBC, Khalid Amin, l'assaillant aurait hurlé "Tous les musulmans!"

Les passants ont réussi à l'immobiliser après qu'il eut essayé de fuir. La Première ministre britannique Theresa May a déclaré lundi matin que la police qualifiait les faits d'"attaque terroriste potentielle". L'homme devrait subir une expertise psychologique.

Un homme est décédé sur le lieu de l'attaque. "Je suis alors retourné sur mes pas pour essayer d'aider les gens, leur donner de l'eau, aider la police".

L'intervention sécuritaire jugée lente, commence à faire couler d'encre en Grande-Bretagne, d'autant plus que la capitale londonienne a connu plusieurs attentats et incidents sécuritaires ces dernières semaines et que les services policiers ont promis une présence sécuritaire accentuée pour prévenir d'autres attaques terroristes. "C'est le mois sacré du ramadan".

Selon le Conseil musulman du Royaume-Uni (MCB), "une camionnette a percuté des fidèles alors qu'ils quittaient la mosquée de Finsbury Park". "Notre communauté est en état de choc", a dit son président Mohammed Kozbar, appelant les fidèles à se montrer vigilants. Comme l'internaute ci-dessous, J. K. Rowling y a vu une forme de culpabilisation des musulmans alors qu'ils sont eux-mêmes les victimes de cet attentat. La mosquée a condamné cette "attaque terroriste haineuse" dans un communiqué. Il a précisé que la police devait encore établir si le décès d'un homme sur place était ou non lié à l'attaque. "Nous n'allons pas les laisser faire", a déclaré le maire de Londres Sadiq Khan après une prière nocturne à la Muslim Welfare House. Le conducteur présumé de la camionnette a été arrêté sur la présomption de tentative de meurtre. Ils y venaient écouter les prêches enflammés d'Abou Hamza, prêcheur d'origine égyptienne qui a été condamné à la prison à perpétuité en janvier 2015 aux États-Unis pour onze chefs d'inculpation liés à une prise d'otages et pour terrorisme.

La direction de la mosquée a changé mais des lettres de menaces avaient été reçues après les attentats à Paris en novembre 2015 (130 morts).

Recommande: