58 morts présumés dans l'incendie de la tour Grenfell — Londres

26 Juin, 2017, 23:31 | Auteur: Elisee Beauvilliers
  • Plusieurs morts dans le gigantesque incendie d'un HLM à Londres

Vendredi, le chef de la police métropolitaine, Stuart Cundy, a indiqué que l'incendie de la tour Grenfell de logements sociaux a fait au moins 30 morts, estimant que ce chiffre allait encore augmenter.

"La police de la ville a annoncé ce samedi que cinquante-huit personnes sont considérées comme mortes dans l'incendie de la tour Grenfell de Londres, alors qu'un précédent bilan des autorités faisait état de 30 morts".

Le policier a ajouté que le nombre de victimes présumées mortes était encore susceptible de changer.

La dirigeante a reçu samedi à Downing Street un groupe de résidents et de victimes, au lendemain d'une journée de protestations lors de laquelle des manifestants ont envahi la mairie de quartier de Kensington et Chelsea (ouest de Londres), où se trouve la tour, aux cris de "Honte à vous", "Tueurs".

24 personnes étaient elles toujours hospitalisées, dont 12 dans un état critique.

"Un leader qui a peur de rencontrer ses concitoyens est fini", lançait le quotidien The Guardian dans un éditorial implacable. Selon les médias britanniques, 70 autres personnes manqueraient à l'appel. - Première victime nommée - Pour le moment, seule une victime a été nommée. Il s'agit de Mohammad Alhajali, un réfugié syrien de 23 ans qui étudiait l'ingénierie civile, et d'une photographe britannique de 24 ans, Khadija Saye. "Unis dans notre tristesse, nous sommes tout autant déterminés, sans crainte ni faveur, à aider à reconstruire les vies de tous ceux qui ont été si affreusement affectés par la blessure et la perte". Les dons de nourriture et de vêtements sont également nombreux.

Le ministre de la Cohésion des Territoires, Richard Ferrand, a proposé samedi l'aide de la France pour participer à "l'expertise de l'identification des causes de l'incendie et des facteurs de propagation" de la Grenfell Tower.

"Theresa May, il est temps de partir!"

Elle est accusée d'avoir trop tardé à se rendre au chevet des victimes à l'hôpital. Elle avait exprimé sa tristesse jeudi à la télévision et s'était engagée à ouvrir une enquête publique sur cet incendie, mais la Première ministre n'a pas rencontré les habitants de la tour, envoyant ses ministres à sa place.

Elle a également annoncé le déblocage de cinq millions de livres (environ 5,7 millions d'euros) pour les survivants, et promis un relogement pour tous les sinistrés dans les trois semaines.

Recommande: