Rome: Wawrinka bute sur Isner

19 Mai, 2017, 14:08 | Auteur: Hugues Grosjean
  • Image AFP

"Je me rapproche. C'est un de mes meilleurs matches cette saison sur terre battue, mais même en général".

Les résultats. Simple messieurs (8es de finale): Alexander Zverev (GER/N.16) bat Fabio Fognini (ITA) 6-3, 6-3; Milos Raonic (CAN/N.5) bat Tomas Berdych (CZE/N.12) 6-3, 6-2; John Isner (USA) bat Stan Wawrinka (SUI/N.3) 7-6 (7/1), 6-4; Marin Cilic (CRO/N.6) bat David Goffin (BEL/N.9) 6-3, 6-4; Juan Martín Del Potro (ARG) bat Kei Nishikori (JPN/N.7) 7-6 (7/4), 6-3; Novak Djokovic (SRB/N.2) bat Roberto Bautista (ESP) 6-4, 6-4. Rafael Nadal et Novak Djokovic se sont eux hissés en quarts. "Je me sens plus confiant sur le court, plus à l'aise dans mes frappes", a déclaré le Serbe.

Nadal, 4e joueur mondial et candidat à un septième titre à Rome, affrontera vendredi en quarts de finale l'Autrichien Dominic Thiem, difficile vainqueur de l'Américain Sam Querrey 3-6, 6-3, 7-6 (9/7). L'Argentin est l'un des cinq "géants" - 1,95m et plus - qui ont réussi à amener leurs grandes carcasses jusqu'en quarts de finale. Zverev-Raonic et Cilic-Isner: les deux premiers quarts de finale du tournoi se joueront en effet à très haute altitude. "Vainqueur de Wawrinka, 3e joueur mondial lui aussi en mal de confiance, Isner voyait dans les conditions météo à Rome une des explications à ce phénomène". "Et, finalement, la terre battue n'est pas une si mauvaise surface pour les joueurs grands, qui aiment frapper fort, à hauteur de poitrine", estimait l'Américain. Le coéquipier de Federer en équipe de Suisse de Coupe Davis fait confiance à l'ancien numéro 1 mondial, Wawrinka rappelant que le leader du tennis de son pays s'est rarement trompé, pour ne pas dire jamais. Il est quand même resté out sur blessure pendant six mois l'année dernière, il est revenu et a gagné les trois plus gros tournois du début d'année, dont un Grand Chelem, donc je pense qu'il va être très dangereux sur gazon. Isner de son côté affrontera Cilic, qui n'a pas eu beaucoup plus de difficultés face à Goffin (6-3, 6-4). "Il a très bien joué", a résumé l'Italien Fognini, sa victime du jour, corrigé 6-3, 6-3.

Recommande: