"Osez l'avenir" : Aïssata Tall Sall à l'assaut de l'Assemblée nationale

19 Mai, 2017, 03:34 | Auteur: Eugenie Lecerf
  • Aissata Tall Sall se démarque de Manko et de Benno mais

"Il participera aux élections législatives de 2017 sous sa bannière et en coalition avec différentes forces politiques et sociales de notre pays qui croient qu'un autre Sénégal est possible". " "Oser l'Avenir" n'est ni de Mankoo, ni de Benno " "Dans sa marche de jeunesse, "Oser l'Avenir " prend son courage et va s'assumer". Pour les prochaines élections législatives de 2017, le maire de Podor compte aller sous la bannière de son propre mouvement politique dénommé "Osez l'avenir" dont le lancement officiel est prévu le samedi 20 mai. Elle l'a fait savoir hier, mercredi 17 mai lors d'une conférence de presse. Nous avions pensé qu'il était de notre devoir de changer les règles et les pratiques dans les partis politiques.

A l'image de sa collègue Hélène Tine, la députée Aïssata Tall Sall milite pour la transparence dans la gestion et la signature des contrats de pétrole au Sénégal. Le Mouvement "Oser l'Avenir " marchant sur les traces de Léopard Sédar Senghor, a fini de s'installer dans le pays profond en effectuant un difficile travail de maillage national.

"Notre ambition est de faire renouer les Sénégalais avec la politique dans toute son essence, j'allais dire dans toute sa noblesse, projette-t-elle". Nous pensons que cela est possible et nous y travaillerons avec toutes les forces qui y croient. "Le bouillonnement politique que vit notre pays ne doit pas nous faire oublier la finalité de nos choix mais ceux-ci ne seront compris que s'ils sont clairement exposés aux yeux de l'opinion", soutient-elle.

"Se démarquant de Manko et de Benno: Aïssata Tall Sall ose l'avenir ...aux législatives " (Le Témoin), "Législatives 2017: Victime d'un +Sall+ coup, Me Aïssata +Ose l'avenir+ " (L'Observateur) et "La Troisième voie " (ENQUETE) sont les autres titres consacrés à la sortie de l'avocate.

C'est maintenant connu. Me AïssataTall Sall et Khalifa Sall n'iront pas aux élections législatives sur la même liste. Malheureusement, entre-temps, Khalifa Sall s'est retrouvé en prison.

"L'Initiative 2017 que nous avons portée sur les fonts baptismaux n'a jamais été un Mouvement de soutien même si je suis d'accord qu'on doit le soutenir. Et C'est pendant son deuil que j'ai appris que d'autres camarades qui étaient avec nous à Initiative 2017, ont lancé le mouvement pour en faire un mouvement de soutien à Khalifa Sall", déclare-t-elle. "Pendant tout le temps qu'on a discuté, il n'a jamais été question de rejoindre Mankoo Taxawu Senegaal".

Recommande: