Macron "a fixé la feuille de route du gouvernement" — Conseil des ministres

19 Mai, 2017, 20:45 | Auteur: Eugenie Lecerf
  • Le président Emmanuel Macron lors de la cérémonie d'investiture dans la salle des fêtes de l'Elysée le 14 mai 2017 à Paris- Francois Mori

L'écologiste, ancien animateur d'Ushuaïa, devrait entrer au gouvernement ce mercredi, à un poste assez large de ministre de l'Ecologie et de l'Energie.

Au lendemain de leur nomination, les 22 ministres et secrétaires d'Etat du gouvernement d'Edouard Philippe se sont rassemblés ce vendredi matin à l'Elysée pour participer à leur premier Conseil des ministres.

L'annonce du gouvernement a été retardée de 24 heures, rappelle-t-on, le temps de vérification sur les personnalités pressenties au gouvernement et pour permettre à la direction générale des Finances publiques et la Haute autorité pour la transparence de la vie publique de réaliser les diligences nécessaires sur leur situation fiscale, alors que la loi prévoit que cette vérification ne s'opère qu'après leur nomination.

Pas de doute, il sied au nouvel hôte de Matignon, âgé de 46 ans mais inconnu des Français, de jouer la carte du renouvellement en formant avec Emmanuel Macron, 39 ans, le plus jeune couple exécutif de la Ve République. "[Les miens] seront issus pour une partie conséquente de la société civile, dans toute sa diversité". Tout comme les membres du parti de droite qui ont lancé un "appel" favorable à la "main tendue" par le nouveau président de la République (Thierry Solère, Benoist Apparu ou Nathalie Kosciusko-Morizet en tête). Il avait été le premier politicien socialiste d'envergure à appuyer la candidature présidentielle de M. Macron. Le secrétaire d'Etat aux relations avec le Parlement succède dans cet exercice à Stéphane Le Foll. Emmanuel Macron souhaitait ouvrir la politique à la société civile. Mounir Mahjoubi, qui a joué un rôle clé dans la campagne, est nommé quant à lui secrétaire d'Etat au numérique à 33 ans.

Enfin, le ministre de la Défense du président Hollande, Jean-Yves Le Drian, premier poids lourd de la gauche à s'être prononcé en faveur du fondateur d'En Marche! obtient le porte-feuille des Affaires Etrangères.

Les poids lourds sont bien présents, comme Gérard Collomb nommé ministre de l'Intérieur, Nicolas Hulot à la Transition écologique et solidaire, ou François Bayrou nommé garde des Sceaux.

Françoise Nyssen, la fondatrice des éditions Actes Sud, entrepreneure du livre nommée ministre de la culture; l'escrimeuse Laura Flessel, quintuple médaillée olympique, aux Sports.

Jean-Michel Blanquer, 52 ans: ministre de l'éducation nationale.

Selon le programme du candidat Macron, le projet de loi doit interdire à tout élu ou ministre d'embaucher un membre de sa famille.

Les sujets de friction pourraient porter sur les questions économiques entre le président de la République et deux ministres venus de la droite qui détiennent les portefeuilles de l'Économie et des Comptes publics, respectivement Bruno Le Maire et Gérald Darmanin. (Ils ont tous deux été immédiatement condamnés par des ténors des Républicains). Autres noms cités à droite: le juppéiste Benoist Apparu ou le lemairiste Franck Riester.

Ainsi, Emmanuel Macron prive-t-il la droite et le centre du thème majeur de l'économie en vue des élections législatives de juin 2017.

Recommande: