La guerre est ouverte — Valbuena-Benzema

19 Mai, 2017, 20:10 | Auteur: Hugues Grosjean
  • Real Madrid- Benzema disserte sur sa réussite chez les Merengues

Dans un long entretien au quotidien L'Equipe, publié mercredi 17 mai, Karim Benzema règle ses comptes et revient sur sa mise à l'écart de l'équipe de France après l'affaire de la sextape. Didier Deschamps a finalement décidé de faire revenir le buteur de l'OL, absent de ses listes depuis 2015. Pour rappel, Deschamps à expressément fait comprendre que Karim Benzema ne faisait plus partie de ses plans. Si c'est pour autre chose, c'est pour autre chose. En plus, quand je l'entends dire maintenant qu'il est prêt à rejouer avec moi, qu'il ne m'en veut pas. C'est pour ça que je ne veux d'explications de personne d'autre que le sélectionneur. "Ce n'est pas compliqué".

Le Libérien a apporté tout son soutien à l'attaquant du Real Madrid, au micro de nos confrères de RFI " Je ne sais pas ce que les gens pensent de Karim Benzema mais pour moi c'est un joueur complet, très intelligent, très humble, collectif. Pour lui, l'avenir en bleu s'est considérablement obscurci ce jeudi. Avant chaque liste, je prends le temps de réfléchir, je discute longuement avec mon staff technique.

"Je vous ferai une réponse: l'équipe de France s'est construite avant l'Euro, elle s'est consolidée à travers la compétition où la France a réussi à aller en finale, a expliqué le technicien".

Autant dire que cette affaire continue de faire couler beaucoup d'encre. J'ai un groupe dans lequel il y a un équilibre, une harmonie, une vraie dynamique qui s'est créée. Je suis l'unique décideur, et je prends des décisions en tant que sélectionneur dans un cadre sportif. J'ai toujours agi ainsi. Un message limpide envers Benzema, qui n'a pas marqué des points. Pour un joueur de 20 ans ou de 30 ans, s'il joue avec confiance il n'aura pas le même rendement. C'est également face à cette équipe qu'il a connu sa dernière sélection le 11 octobre de la même année.

Invité à réagir sur ce sujet, l'ancien coach de l'OM n'a pas mâché ses mots. "C'est pitoyable", a-t-il simplement commenté.

Malheureusement, l'opinion de Georges Weah n'a pas trop pesé dans le choix de Didier Deschamps. Et du cas Karim Benzema?

Recommande: