" "JO2024. " Deux candidatures très fortes " estime la commission du CIO

19 Mai, 2017, 12:51 | Auteur: Hugues Grosjean
  • JO-2024 Macron

Le nouveau président de la République a rencontré ce mardi matin les membres de la Commission d'évaluation du CIO et leur a laissé entendre qu'il serait présent à Lima (Pérou) le 13 septembre, jour de l'annonce de la ville hôte des Jeux 2024. Il lui avait confirmé son attachement à la candidature et rappelé les "liens qui unissent la France et le mouvement olympique".

Estanguet, triple champion olympique (2000, 2004, 2012) a été le dernier représentant de Paris 2024 à s'exprimer après Guy Drut, champion olympique 1976 et membre du CIO, Denis Masseglia, président du Comité national olympique et sportif français (CNOSF), Bernard Lapasset, coprésident avec Estanguet du comité de candidature, et la maire de Paris Anne Hidalgo.

Il avait déjà travaillé avec le comité de candidature lorsqu'il était ministre de l'Économie, soutenant le projet en promettant la garantie financière de l'Etat. Dans la conférence de presse qui a conclut sa visite d'inspection, il a mis à égalité les deux candidatures. Nous avons eu une très bonne réunion, une bonne discussion qui n'a laissé aucun doute sur le fait que la candidature compte sur un soutien extrêmement fort et solide des autorités publiques, à tous les niveaux, du plus haut jusqu'à la ville de Paris. "Les promoteurs du dossier ont répondu à toutes nos questions, toutes nos remarques, comme d'ailleurs à Los Angeles la semaine dernière".

A Paris, Baumann a vu "de remarquables sites bâtis autour de monuments historiques d'une beauté extraordinaire". "Les deux villes ont une vision différente et je pense que ce sera l'une des clés les plus importantes à déchiffrer et ce sera aux membres du CIO de choisir une vision plutôt qu'une autre". Macron se rendra en juillet à Lausanne (Suisse), où est basé le CIO, pour défendre le dossier parisien.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP.

Recommande: