Hausse d'impôts: Darmanin veut rassurer "les plus faibles"

19 Mai, 2017, 22:16 | Auteur: Eugenie Lecerf
  • Archive

Invité sur le plateau de CNews ce jeudi 18 mai, le ministre de l'Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, a confirmé que le nouveau chef de l'Etat, Emmanuel Macron, souhaitait geler le projet pour le moment avant de faire un audit en vue d'entendre les revendications du patronat, des organisations syndicales, des entreprises ainsi que celles des particuliers.

Gérald Darmanin, nommé mercredi ministre de l'Action et des Comptes publics, a dit son "attachement" aux fonctionnaires lors de sa passation de pouvoirs avec Annick Girardin au ministère de la Fonction publique.

Mais pour beaucoup d'habitants de Tourcoing, ville où il a été élu maire en 2014, sa nomination est une bonne chose. Le secrétaire général des Républicains a indiqué qu'"en choisissant de composer une équipe ministérielle disparate, Emmanuel Macron continue d'entretenir l'ambiguïté dans le débat démocratique (.) Les membres de notre famille politique qui ont choisi, en nombre très réduit, de rejoindre ce gouvernement ne font plus partie des Républicains".

Il sera ensuite directeur de la campagne victorieuse de Xavier Bertrand pour les élections régionales de 2015 dans les Hauts-de-France, où la droite a bénéficié du retrait de la liste socialiste pour faire échec au Front national, arrivé nettement en tête au premier tour.

Il avait renoncé, le 3 mars, à soutenir le candidat de la droite à la présidentielle, François Fillon, empêtré dans ses affaires judiciaires. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. "Ma mère était femme de ménage, mon grand-père harki et ancien tirailleur algérien, mon père tenait un bistro. Mon deuxième prénom est Moussa", a-t-il déclaré dans un portrait que lui a consacré de Libération en 2012.

Recommande: