Festival de Cannes: Les stars ont commencé à fouler le tapis rouge

19 Mai, 2017, 11:02 | Auteur: Abel Leblanc
  • Monica Bellucci

La première journée du grand rendez-vous mondial du cinéma a été aussi marquée par les déclarations de Pedro Almodovar, qui a estimé que la Palme d'or devrait sortir en salles, mettant ainsi la pression sur Netflix, dont deux films sont en compétition.

"Je promets d'être subjectif, passionné et souple", a promis de son côté le président du jury, le réalisateur espagnol Pedro Almodovar.

Tout de noir vêtu, nœud papillon compris, le réalisateur espagnol était tout sourire, tandis que l'acteur américain Will Smith ne pouvait s'empêcher de serrer des mains, à la rencontre du public.

L'actrice franco-américaine Lily-Rose Depp et le réalisateur iranien Asghar Farhadi ont déclaré mercredi soir "ouvert" le 70e Festival de Cannes.

Un grand dîner de gala réunissant des personnalités ayant marqué l'histoire du festival, dont de nombreux "palmés", est annoncé.

Auparavant, "Les fantômes d'Ismaël" du Français Arnaud Desplechin sera présenté en ouverture. Aux côtés de son acteur fétiche Mathieu Amalric, Marion Cotillard et Charlotte Gainsbourg apparaissent pour la première fois ensemble à l'écran. Quant à l'objet de toutes les convoitises, la fameuse palme d'or, signée du joaillier Chopard, qui fournit cette année encore le trophée, sera en 2017, plus étincelant que jamais, "avec une pluie de diamants sur la palme".

La plateforme américaine aux 100 millions d'abonnés ne prévoit pas de sortir dans les salles françaises "Okja" du Sud-Coréen Bong-Joon-ho et "The Meyerowitz Stories" de l'Américain Noah Baumbach. Le film "La belle et la Meute" (ala kaf ifrit) de la réalisatrice Kaouther Ben Hania, qui a remporté le Tanit d'or au JCC 2016, va essayer avec 15 autres films de remporter ce prix de Cannes.

L'annonce de la présence de Netflix en compétition cannoise a depuis quelques semaines bousculé le milieu du septième Art, ce nouvel arrivant étant en concurrence directe avec les salles de cinéma. Et ce n'est autre que Will Smith qui n'a pas souhaité saluer ses fans lors du dîner du jury. "Chez moi, Netflix est utile car (les gens) peuvent voir des films qu'ils n'auraient pas pu voir autrement", a-t-il plaidé, sans préciser que son prochain film "Bright" est produit par le géant américain.

Recommande: