Festival de Cannes: début de projection mouvementé pour le film Netflix

19 Mai, 2017, 11:01 | Auteur: Abel Leblanc
  • Logo de la plateforme de vidéo en ligne par abonnement Netflix- John MACDOUGALL- AFP  Archives

La projection du tout premier film Netflix sélectionné en compétition à Cannes, Okja, a démarré sous les hurlements de la salle remplie de journalistes matinaux, une espèce rare uniquement observée en cette saison du côté de la Riviera. Après négociations, le Festival a modifié son règlement: à partir de 2018, tous les films en compétition sur la Croisette devront être distribués dans les salles françaises.

Le géant du streaming aux 100 millions d'abonnés, dont la présence scandalise jusqu'au sein du jury présidé par Pedro Almodovar, ne prévoit pas de sortir dans les salles françaises les deux opus en compétition à Cannes.

"Le réalisateur de 67 ans a estimé que la Palme d'or devrait sortir en salles". "Chez moi, Netflix est utile car (les gens) peuvent voir des films qu'ils n'auraient pas pu voir autrement", a-t-il plaidé, sans préciser que son prochain film " Bright " est produit par ce nouvel acteur majeur de la production cinématographique.

En février dernier Netflix dévoilait un teaser et les premières informations sur Okja, un film à venir cet été sur le service.

Les scénaristes français ont appelé mardi à revoir la réglementation concernant les fenêtres de diffusion des films sur les différents supports, dossier sensible qui perturbe en amont le Festival de Cannes pour lequel ont été retenus deux films Netflix. Pourtant c'est bien de cinéma qu'il s'agit ici.

Coproduction américaine, le métrage mêlera acteurs coréens et occidentaux puisque Tilda Swinton et Jake Gyllenhaal seront accompagnés de Byeon Hee-Bong (The Host) et Yoon Je-Moon (Le Bon, la Brute et le Cinglé).

Recommande: