En jupe le 19 mai — Lycéennes... et lycéens

19 Mai, 2017, 14:30 | Auteur: Abel Leblanc
  • Sexisme des lycéens en jupe le 19 mai pour l'égalité hommes-femmes

Les syndicats lycéens SGL, UNL, UNL-SD et FIDL organisent la première "journée de la jupe" en France, appelant les élèves, filles comme garçons, à porter une jupe pour lutter contre le sexisme et les inégalités hommes-femmes.

Cette opération avait déjà été lancée en 2006 en Ille-et-Vilaine (Bretagne) par des lycéennes avant d'être mise en sourdine en 2014, rappelle Franceinfo. Ils espèrent alerter contre le sexisme et les inégalités hommes-femmes. En pleine contestation du mariage homosexuel, cette journée "ce que soulève la jupe" avait créé la polémique, critiquée par des élus de droite et des membres de la Manif pour tous, laquelle avait demandé sans succès l'annulation de l'opération. En lutte permanente contre le sexisme, elle reconnait vivre dans une totale parité dans sa famille: "Le père de mes enfants est très présent - tout comme moi - mais les gens ont quand même le culot de me dire que j'ai de la chance".

Si certains imaginent que les enfants (garçons et filles confondus) sont contraints de porter une jupe ce jour, les parents et les enfants précisent que seuls eux-mêmes ont décidé. "Quand ça arrive, je m'interroge quant à savoir si le lendemain je vais remettre une jupe".

"Je vais être ridicule mais c'est pour une bonne cause", souligne Mickaël, qui portera la jupe au-dessus de son pantalon. Oui, en tout cas pour les syndicats lycéens.

Objectif de cette journée: dénoncer les inégalités salariales, d'accès aux postes de direction ou de partage des tâches domestiques, mais aussi des phénomènes comme le harcèlement de rue ou encore les inégalités d'orientation entre les filles et les garçons à niveau égal, a expliqué Coline Mayaudon, déléguée à la communication au Syndicat Général des Lycéens (SGL).

Recommande: